Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recommander

Compteur de passages

Vous êtes le visiteur
          
                

 

100000:visit. le 9avril10         

160.000 visiteurs le 13 dec  

180.000 visiteurs le 22 fev11  

200.000 visiteurs le 14mai11

250.000 visit.le 8 dec 11       

280.000 visit.le 4 mars12

300.000 visit le 13 mai12        

350.000 visit le 19 oct 12

360.000 visit le 28 nov 12

380.000 visit le 24 janv 13

400.000 visit le 21 mars13   

420.000 visit le 5 juin 13

450.000 visit le 26 sept 13

500.000 visit le 28 février 14 

520.000 visit le 3 mai 14

540.000 visit le 6 juillet 14

550.000 visit le 3 Août 14 

 

 

            

Visiteurs actuels

Nombres de visiteurs actuels

 

  Il y a actuellement    10 visiteurs sur ce blog

 

 

  Il y a actuellement    10 visiteurs sur ce blog

 

Sommaire des articles

Accueil (5 chapitres)

 

Auteurs du blog (1)

 

 

 

Calendrier Champsaurin 2014

et langue régionale

R. Faure janvier 2014

 

 

Octobre 2014 

 

 

 

 

Nouveaux articles  

 

Privatisation Centrales Valgo

Ph Lecourtier oct14    

 

La Chapelle en Valgo

Ph Lecourtier sept 14 

 

Film Lucien Patry

"La dernière moisson"

1h sur Prapic. Proposé

par son ami Robert Faure 

septembre 2014

 

Paul Héraud

Chef de la Résistance

Ph Lecourtier 07/2014

 

Col du Lautaret

Alexandre Bonnabel

Champsaurin entreprenant

R. Faure Juillet 14

 

Résistance 39 45

Lecourtier Juillet 14 

 

Deux amis de 14 18

"à la vie à la mort "

R. Faure mai 2014

 

 

 

Villages du Champsaur

   

Ancelle (1)

 

Saint Bonnet en Champsaur (3) 

 

Saint-Jean-Saint-Nicolas (5)

 

Pont du Fossé (3)

 

Champoléon. (2)

 

Station de ski de Chaillol (1) 

 

Saint Michel de Chaillol  (1)  

 

Station de Laye (1)   

 

Valgaudemar (1)      

 

Saint Léger Les Mélèzes (2)

 

Pouillardencq (1) 

 

village de Chauffayer (3)       

 

Village de Corps (7)       

 

La Motte en Champsaur (3)

 

Saint Firmin en Valgaudemar (3)

 

Le Glaizil en Photos (3)

 

Les Aliberts  (près St Bonnet) (1) 

 

Chaudun (3)         

 

vues satellite du Champsaur (1) 

 

Pélerinage de La Salette (7)

 

Fond Ecran Champsaur (2)

 

Refuge Napoléon au col de Manse (1)

 

Col du Lautaret (1)

 

 

 

Webcam (camera direct)

 

Gap en direct ( webcam ) (1)

 

Col Bayard en direct (1)

 

Orcières en direct (1)  

 

 

Châteaux du Champsaur

 

Chateau de Lesdiguières au Gla (2)

 

Chateau des Herbeys (1) 

 

Château de Saint Firmin (1)

 

Château de St Léger les Mélèzes  (1)

 

 

 Articles de Robert Faure

 33 articles

 

L'auteur

 

Présentation de ses livres (2)

 

Sommaire de tous ses articles (1) 

 

Champsaur autrefois (16 articles)

 

Champsaur aujourd'hui (15 art.)

 

Interview de M. Faure  (1)

 

Robert Faure sur FR3  (1)

 

Confèrence à Orcières  (1)

 

Diaporama guerre 14-18

 

Presse et télévision locale (1)

 

Divergences Parc National Ecrins(1)

 

 

 Hommes célèbres 

 

10  personnalités marquantes   (10)  

 

 

 Colonies du Champsaur

 

colonie Timon David au Glaizil (3)

 

colonie Aix au Glaizil  (20)

 

Rencontres des anciens de la colo (3)

 

Colonie Marie Philip (1)

 

Fin des colonies pour 2013 ?  (1)

 

Chants de colonie  (1) 

 

 

Evénements marquants 

 

Accident avion pélerins canadiens contre l'Obiou (18 chapitres)

 

Accident mortel dans l'Obiou (1)

Aout 2013

 

Résistance 39-45 et Champsaur (8) 

 

Eoliennes de Pellafol (1)

 

Rassemblement scout 1973 

 

 

Témoignages


Robert Faure  1000 sujets/Champsaur

 

Jean Bauchau, paysan par vocation

 

Emission de TF1 "tous ensemble"

 

Souvenirs de guerre d'un enfant (1)

 

Docteur du Serre de St Bonnet 

 

Errance d'une famille juive en 39 45 

 

Guerre de 1870 raconté par Mr Servel

 

Enquête sur Anne-Marie Faure (1) 

 

Pierre Poutrain résistant (1)

 

Paul Marie Radius résistant (1)     

 

Léon Michel : Gestapo  (1)

 

 

 

Automobiles  

 

Sébastien Ogier, exceptionnel (1)

 

Croisière Blanche historic (1)

 

Automobiles du Champsaur (1) 

 

 

Photos et CP anciennes

 

Pont du Fossé (1)

 

Saint-Bonnet  (1)

 

Corps (1)

 

Glaizil (1)

 

La Salette (en 1900)

 

 

Thèmes religieux 

 

Pélerinage de La Salette (7articles)

 

ND du Laus autrefois (1)    

 

ND de Bois Vert (1)

 

Vénérable frère Polycarpe (1)  

 

Mgr Jean Eyraud du Glaizil (1)

 

La secte des Patarons (1)

 

ND La Salette en ruine Marseille (1)

 

 

 

Histoire du Champsaur

La grande....

     

Diaporama guerre 14-18 

 

Louis XI dans le Champsaur (1)

 

Résistance 39-45 et Champsaur (8)

 

Guerre des religions (1)

 

Révolution de 1789 (1) 

 

Hannibal est passé par le Champsaur (1)

 

Duc de lesdiguières (3)

 

Histoire du Glaizil (1)

 

Le Champsaur ravagé en 1692  (1)  

 

Guerre de 39-45  (8)

 

Guerre de 1870 raconté par Mr Servel

 

Napoléon traverse le Champsaur (1)

 

Emigration vers USA (1)

 

 Champsaurins en Chine (1)

 

 

Traditions Champsaur 

 

Langue régionale (1)

 

Fête du terroir (1)

 

Encyclopédie des traditions (1)

Livre de Robert Faure  

 

Musée Gap sur Champsaur (1)

 

Musée paysan de Pont du Fossé (1)

   

Traditions musicales Champsaurines

 

 

 

Le coin des artistes

 

Carole Moutte : peintre Champsaur (1)

 

La Preyra : duo musical (1)

 

Gerard Dôle : musique (1)

 

Photos d'Albert Justin (1)   

 

Récital orgue Salette (1)

 

Le violon d'E. Escale (1) 

 

Les "Croquignard" BD (1) 

 

Les photos de Marjorie (1)

 

Les photos de R. Manson (1)

 

 

Les articles qui ont un plus

pour une raison ou une autre

 

RF=Robert Faure

PL= Philippe Lecourtier

 

Article le plus lu du blog

Pélerinage de La Salette PL

 

Ma video préférée

Interview robert FaureRF

 

Le village le plus lu :

Village de Corps PL

 

Le plus lu par les lycéens

Hannibal dans les Alpes RF

 

Article le + long à écrire (3 mois)

Mgr Jean Eyraud du Glaizil PL

 

Le seul article politique :

Fin des colonies pour 2013PL

 

Article le plus perilleux

Photos aériennes Champsaur PL

 

Vidéo la plus étonnante

chateau lesdiguières (1)     

 

 

 

32 Diaporamas    

 

Liste des Interviews et diaporamas (32)

 

Diaporama guerre 14-18

R. Faure novembre 2013

 

 

Liste en cours d'élaboration 

 

 

 

 

Quelques photos du blog

    Champsaur 1

Nombre visiteurs actuels

Nombre de visiteurs actuels

 

  8|    Il y a actuellement   10 visiteurs sur ce blog 8|  

    Il y a actuellement   10 visiteurs sur ce blog  :D 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Par Lecourtier philippe

 

"La mémoire : un héritage pour le futur" 

 

 

 

 

Champsaur-ok-gris.jpg     

 

 

hello.gif ACCUEIL

 

 

 

 

 

 

 

 

Un site sur le Champsaur ? :  

 

"Le Champsaur, qu'on l'habite, qu'on le quitte, ou qu'on y vienne, c'est d'abord un pays qu'on aime. On l'aime pour son présent, on l'aime pour son passé. Et on l'aime d'autant plus que c'est un pays mal connu, insuffisamment apprécié". Belle définition de M. Robert Faure ( qui écrit de nombreux articles sur ce site) dans son livre "Encyclopédie du Champsaur".

Le site "Mémoire du Champsaur"  va vous faire découvrir cette magnifique région des Hautes Alpes qui s'étend d'Orcières jusqu'à Corps, à travers 140 articles, 6000 photos dont certaines sont exceptionnelles, des articles sur son passé, des articles sur son présent, certains articles composés uniquement de photos ( je pense aux articles de Marjorie Hoffman).

 

 

Donc des articles très sérieux.......et d'autres beaucoup plus légers.......  

 

 

      

RESUME DES CHAPITRES

Vous avez également la liste dans la colonne de gauche 



 Le Champsaur vu du ciel  (nouvel article) 

 

Vues aeriennes Champsaur

 De nombreuses photos aériennes ont été réalisées en juin 2013 au dessus du Champsaur. Certaines sont magnifiques : Saint Bonnet, le Glaizil, Pont du Fossé, Chaillol, Ancelle, Laye, Saint Léger les Mélèzes.....et bien d'autres. 

 

Pour les voir  Cliquez ICI

 

 

 

     

 

Un blog  qui parle des villages du Champsaur :
.
 

Le GLAIZIL

.

Glaizil R
- 200 photos récentes du village et de son château : cliquez ICI

- L'histoire du village ( de l'époque Romaine à nos jours ) : cliquez ICI

- Photos anciennes du village : cliquez ICI

 
- Le mot de la Mairie du Glaizil : cliquez ICI   







                                                                                                                                              


......toujours Le Glaizil.
.

Chateau-de-lesdiguieres-R.jpg 

- le château du Glaizil : son histoire, sa reconstitution numérique : cliquez ICI


- Histoire agitée de la Chapelle et du Mausolée :  cliquez ICI


- L'incroyable vie du Duc de Lesdiguières : cliquez ICI 

 

 

 

 

 


......toujours au Glaizil. 

 rassemblement-colo-Glaizil-r.jpg 

  - Histoire de la colonie d'Aix-en-Provence ( 1937-1972 )   : cliquez ICI
- L'abbé Louis Laferrière directeur de cette colonie : cliquez ICI

- Nombreuses photos des bénévoles de la colo ( moniteurs, personnel encadrant.....)  cliquer ICI 
- Photos des batiments et des travaux effectués.
 
cliquer ICI
- Photos de la vie quotidienne  cliquer ICI
- Photos de groupe de 1957 à 1972.  cliquer ICI
- Album photos de Mr Béninca.  cliquer ICI
- Rencontre des anciens de la colo du  28/06/2009. Pour voir les photos  cliquer ICI . 
- Histoire de la fin de la colonie en 1972 : cliquez ICI ,
- Ecole Jeanne d'Arc d'Aix-en-Provence ( d'où les jeunes venaient ):  cliquez ICI

- Les chants de la colonie, la qualité en plus.... les anciens s'amusent bien. cliquez ICI
 

 

  ......toujours au Glaizil.

.

colo-Timon-David.jpg
. - Bel article sur la colonie Timon David  (1953 à nos jours ) : cliquez ICI


 

 

 

 

 

 



.

 

 

Un blog qui parle des autres villages du Champsaur ................




Le village de Pont du Fossé vers 1900.


Pont du Fossé- un article écrit par Robert Faure, accompagné de photos anciennes exceptionnelles : cliquez ICI












 

 

 

Saint-Jean-Saint-Nicolas.

 

 Saint Jean Saint Nicolas

 

La commune de Saint-Jean-Saint-Nicolas est composée de nombreux hameaux dont les trois principaux sont : Pont du Fossé, le hameau de Saint-Jean, le Hameau de Saint-Nicolas.

 

 Cette commune de 1120 habitants se trouve dans le Haut-Champsaur.

Pour lire l'article Cliquez ICI  

 

 

 

 

 

Champoléon

 

Champoléon

 

Magnifique vallée de Champoleon. Vous allez la découvrir à travers de nombreuses photos récentes.....occasion également de rappeler son histoire ....ancienne et récente (Résistance 39-45).

 

 Pour lire l'article Cliquez ICI  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAINT LEGER LES MELEZES 

 

Saint Léger les Mélèzes

 

 Découvrez la belle station de Saint Léger Les Mélézes à travers une quarantaine de photos récentes.

-Station de ski l'hiver

-Station familiale l'été, pour les amoureux de la nature, le repos complet.......

 

Pour lire l'article Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

LE VILLAGE DE  CORPS 

 

village Corps Isère

Août 2010. Très bel article sur le village de Corps avec 100 photos récentes, un article sur le lac du Sautet, sur la maison de Mélanie Calvat ( témoin des apparitions de Notre Dame de La Salette) , 3 films pour illustrer le village , et un article composé de photos anciennes.

Plusieurs personnes m'ont signalé la remarquable construction et teneur de cet article.



 

Pour lire cet article cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 
CHAUFFAYER .
 
DSCN1498.JPG

 

 

- Découvrez Chauffayer en photos  ( 50 environ ):  cliquez ICI


- Histoire de l'hôtel-château des Herbeys qui se trouve sur la commune Cliquez ICI










SAINT BONNET  en CHAMPSAUR





- 100 photos du village de Saint Bonnet en Champsaur et son histoire : cliquez ICI
Cet article comprend 3 volets : photos récentes du village, photos des environs et photos anciennes.























SAINT FIRMIN en  VALGAUDEMAR  ( carrefour avec le Champsaur )


Saint-Firmin-r.jpg
50 photos sur le village de St Firmin puis  en 2eme partie  l'histoire du château  avec des reconstitutions numériques dont celle que vous voyez sur la gauche.Cliquez sur l'adresse suivante:
http://glaizil.over-blog.com/categorie-11016868.html









 

 

 

 Pouillardencq.  

   Pouillardencq

 

Pouillardencq se situe juste à côté du Glaizil. Découvrez ce village à travers une quarantaine de photos récentes en cliquant ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village de Chaudun abandonné par tous ses habitants le 24 Aout 1895.

 

 Chaudun-copie-2.jpg

 

 

Pourquoi ce village a t'il été abandonné  le 24 Août 1895 ?
Découvrez son histoire étrange  Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La Motte en Champsaur

 

La motte en Champsaur

 

 

La motte se trouve à 7 Km de Saint Bonnet en Champsaur. C'est le village natal d'un homme extraordinaire, le Frère Polycarpe, second fondateur des Frères du Sacré-Coeur.  Ayant fait un article sur ce Frère tout à fait récemment, je désirais découvrir son village. Je n'ai pas été déçu.

 

Pour lire l'article Cliquez ICI   

  

 

 

 

 

 

Les Aliberts (près de Saint-Bonnet)

 

Les Aliberts

Le hameau des Aliberts (commune de Saint Bonnet) a beaucoup de charme. La vue sur la vallée du Champsaur et la chaîne du Faraud est exceptionnelle.

 

Pour découvrir l'article   Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

Station de ski de Chaillol.    

Station Chaillol

 

 

 

Chaillol est l'une des 5 grandes stations de ski du Champsaur. Son succès ne s'est jamais démenti....beaucoup de marseillais apprécient (1h45 de route).

 

Il existe une entente entre les trois stations de ski de Chaillol, Saint-Léger les Mélèzes, Laye : les forfaits de l'une sont valables pour les deux autres ......et des navettes existent.

 

 

Pour lire l'article  Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les éoliennes de Pellafol .

 

eolienne de Pellafol

 

 

Histoire ( douloureuse) de leur construction  et fiche technique. Deux vidéos illustrent cet article intéressant.  Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 30 clichés pris des étoiles.

Saint bonnet vu satellite R 

Le Champsaur vu par satellite. Il y aura sous peu une trentaine de clichés de villages.
A gauche,  Saint Bonnet.  Intéressant.......Cliquez ICI
         










 

LA SALETTE .


La  Salette à travers quatre
 albums photos :   2009 en plein hiver , Aout 2008 , un 3eme album concernant  l'intérieur des batiments et 1960 avec des clichés rares,. Découvrez également le message de "Notre Dame" de La Salette .

Cliquez sur cette adresse :
http://glaizil.over-blog.com/categorie-1227724.html 

 




 



..

Cet article a été retenu par "Catholiens"  le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones.

 

 

 

Fond d'écran à votre disposition. 

 

village corps miniature

 

  
"Mémoire du Champsaur" met à votre disposition quelques fonds d'écran sympathiques. Pour les voir  Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous ne pouvez pas aller plus loin cliquez ICI

 

Pour lire la page d'Accueil dans sa totalité : cliquez ICI 

 

Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Par lecourtier

.......un blog qui parle de  personnalités marquantes du Champsaur.

 

   

Le Duc de Lesdiguières ( glaizil). 

 

 

 
Le Duc de Lesdiguières  ( 1543- 1626  ) fut un des personnages les plus titrés de l'histoire de France. Ami d'Henri IV dès son enfance ce Champsaurin participa aux  guerres religieuses  qui vont secouer le Dauphiné et la Savoie pendant près de 60 ans. 


Le  Duc de Lesdiguières : ses guerres , sa vie de famille ....cliquez ICI 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le  Vénérable Frère Polycarpe ( de la Motte en Champsaur ) , frère du Sacré-Coeur.

 

 

Frère Polycarpe frères du Sacré Coeur

 

 

 Vous allez découvrir la vie et l'oeuvre de frère Polycarpe ( 1801-1859). Né à la Motte en Champsaur , il a été co-fondateur des frères du Sacré-Coeur dont la vocation "est de venir en aide aux enfants abandonnés ou en difficultés, de leurs apprendre un métier et de donner un sens à leur vie."

Une vie remarquable . Pour lire l'article  cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

Jean Pierre Gueydan de Saint Bonnet en Champsaur ( article écrit par Robert Faure, journaliste et historien). 


Gueydan Jean Pierre

 

 

 

Jean Pierre Gueydan un homme exceptionnellement doué !  

 Né à Saint Bonnet en Champsaur, parti très jeune aux Etats Unis, il fit fortune la-bas. Un village des USA porte aujourd'hui son nom. Cliquez ICI  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monseigneur Jean Eyraud du Glaizil

  Mgr Jean M Eyraud 2
 
Mgr Jean Martin Eyraud est né au Glaizil le 11 novembre 1880. Sa cause de béatification a été introduite à Rome. Donc peut-être un Saint  né au Glaizil !

Prêtre en 1904, il a été obligé de s'exiler au Etats-Unis en 1910 comme tenu de la pauvreté du clergé induite par la loi de 1905.

Il est mort en Louisiane en 1968.


Pour lire l'article cliquez ICI

 Cet article a été retenu par "Catholiens, le référenceur des meilleurs sites catholiques ."


 

 

Sébastien Ogier.  Le Champsaurin le plus connu mondialement  .( article de Robert Faure)

   

Sébastien Ogier 2

 

 Les performances de Sébastien Ogier sont incroyables alors qu'il est encore tout  jeune ( né le 17 décembre 1983) . L'avenir lui appartient......

 

Pour lire l'article : Cliquez ICI  

 

 

 

 

 

 

 

 

Robert Faure, écrivain du Champsaur ( 6 livres ) est natif de Pont du Fossé.

 

Robert Faure

 

 L'auteur qui a produit le plus de livres sur le Champsaur est certainement Robert Faure. Il a également signé plusieurs textes du nom de  "FAURE-de-PREGENTIL".

 

Nous sommes très heureux de le voir participer à ce site où il a écrit environ une trentaine d'articles remarquables.

 

Pour lire sa présentation Cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

 

   

Emmanuel Hostache de Pellafol ( près de Corps)

     

M. Hostache et son fils

Le palmarès d'Emmanuel est impressionnant :

Hiver :

- médaille de bronze aux jeux olympiques de Nagano en 1998 ( bobsleigh à 4 )
- champion du monde en bob à 4 en 1999, et médaille de bronze en bob à 2.
- champion d'Europe en bob à 4 en 2000.
- 8 podiums en coupe du monde et 11 titres de champion de France.


Athlétisme :

- 10 sélections internationales au poids et au disque.
- 7 fois champion de France et record de France junior.

 

Manu ( avec son père sur cette photo) est décédé le 31 mai 2007 d'un cancer .

Pour lire l'article : cliquez ICI   

 

 

 

 Pierre Poutrain, un pilier de la Résistance dans le Champsaur.

 

Poutrain-Pierre.jpg

 

Pierre Poutrain a été fusillé en juin 1944 par les allemands après avoir été torturé à la villa Mayoli.

EXCEPTIONNEL  par sa personnalité,

EXCEPTIONNEL  comme Résistant,

EXCEPTIONNEL dans sa foi.

Un homme à découvrir. Personnellement j'ai été subjugé.

 

Après de longues recherches sur lui,  l'article me semble traduire correctement l'envergure de cet  homme.  

 

Pour lire l'article Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PAUL MARIE RADIUS : RESISTANT. Fusillé en 1944

 

Paul Marie Radius 

Officier Saint-Cyrien, il a rejoint le maquis de Champoléon lors de la dissolution de l'armée française par les allemands en 1943.

Responsable  de la logistique et de l'entrainement des jeunes aux maniements des armes, il a pû échapper à plusieurs reprises aux allemands. 

 

Trahi par un habitant, il a été arrêté, torturé et finalement fusillé le 10 juillet 1944 à l'âge de 24ans. Un mois plus tard, Gap était libéré par ses hommes ! 

Poutrain et Radius étaient amis...... 

 

 

    Pour lire l'article  CLIQUEZ ICI

 

 

 

 

 

 

 

Emmanuelle Claret

 

 

Emmanuelle Claret

 

Emmanuelle Claret a été médaillée à 6 reprises au championnat du monde de Biathlon (ski de fond + tir à la carabine) avec une médaille en or en individuelle en 1996. Cette Chaillolarde née le 30 octobre 1968 a donc un palmarès énorme.

Depuis quelques années elle était douanière à Pontarlier. Connue pour sa grande gentillesse et son dévouement auprès de différentes associations, nous venons d'apprendre qu'elle était atteinte d'une grave maladie.

Pour lire l'article cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  La folle aventure du Dr Nicolas du Serre de St Bonnet.

 

 

cliché phalanstere-bush-L-d1f1sv (2) (1)

Article de M. Robert Faure, historien du Champsaur.

 

 Le Dr Nicolas du Serre a été médecin à Saint Bonnet dans les années 1850, s'occupant des plus pauvres avec beaucoup de générosité.

En 1855, il décide de partir aux Etats-Unis avec sa famille pour vivre une expérience de vie communautaire et de partage complet au phalanstère situé près de Dallas. Mais voilà les choses se sont  compliquées...........

Pour lire l'article cliquez ICI

 

 

 

     

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Par Lecourtier philippe

......un blog qui parle des châteaux du Champsaur.

  

 

 

Château du Duc de Lesdiguières.......                    

 

Château de Lesdiguières final jpg - Copie  

 

Découvrez l'histoire agitée de ce château, les reconstitutions numériques, les deux vidéos.....

Pour lire l'article Cliquez ICI .

 

 

 

 Sur la gauche....reconstitution numérique

   

 

 

 

 

Château de Saint Firmin.    

 

chateau-de-St-Firmin-r.jpg  

 

Découvrez  l'histoire de ce château et les reconstitutions numériques.

Pour lire l'article CLIQUEZ ICI.     

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

Hôtel des Herbeys ( commune de Chauffayer)

  

Château des Herbeys-copie-2

 

Construit vers 1250, ce château est encore en bon état. Il a été transformé en hotel-restaurant.

 

Pour lire son histoire Cliquez ICI 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

   

  Château de Saint Léger Les Mélèzes

                      

 Chateau-de-Saint-leger-les-melezes

 Le château tel que nous le découvrons aujourd'hui est le résultat de constructions, agrandissements et modifications successives.

Initialement un prieuré a été construit vers le XIeme siècle par l'ordre de Cluny. Au XVeme siècle ce prieuré est devenu château. Au XVIIeme siècle il a été fortifié, au 19eme siècle agrandi.

 

Pour lire son histoire Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Par Lecourtier philippe

....un blog qui évoque les  évènements importants survenus près du Glaizil....... 

 

 

 

 

ACCIDENT D'AVION DE 1950 CONTRE LA MONTAGNE DE L'OBIOU .

 

 



Article sur le dramatique accident d'avion survenu en 1950 contre l'Obiou . Les causes, la chronologie des évènements, trente photos du sauvetage et des cérémonies  ......( photos très rares )

Un devoir de mémoire ....
.
http://glaizil.over-blog.com/article-18704743.html














RESISTANCE DANS LE CHAMPSAUR  ET LIBERATION .
 

.

avion-revu.jpg. Guerre de 39-45 . 
- 1ere partie : la résistance dans le Champsaur et plus spécialement à Chauffayer .
- 2em partie : la libération et l'énorme travail des FFI ( à partir d'un article de journal de l'époque ) .
Nombreuses photos .
.
.

 http://glaizil.over-blog.com/categorie-10161071.html

 ( pour lire l'article cliquez sur l'adresse ou sur la photo )

.

.



Accident de car de Laffrey du 22 Juillet 2007





Accident du car Polonais survenu le 22 juillet 2007 en descendant de Notre Dame de La Salette.

Cliquez ICI 


.
 

 






 

 

 

 

 

De drôles de clichés sur les automobiles.

 

 

 

 

Navette corps la salette

 

Cet article tout simple, regroupe quelques photos curieuses sur diverses voitures croisées dans le Champsaur.

Voitures anciennes, récentes, épaves......

 

Pour le lire Cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

La fin programmée des colonies de vacances pour 2011 ?

 

 Sécurité oblige

De directives en recommandations, le nombres de colonies de vacances dans le Champsaur est passé de 135 (dans les années 70) à une quarantaine actuellement.

 

Les recommandations de la cour européenne de justice en 2011 sur le statut des moniteurs va entrainer la fermeture des dernières colonies. 

 

  Pour lire cet article cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

 

 

......un blog qui laisse la parole à des personnes que j'ai rencontrées ( d'une façon ou d'une autre ) et qui ont des choses à dire sur le Champsaur......

 

 


M. Robert Faure .

 

 

Robert-Faure-copie-1.jpg 

 

M. Robert, historien du Champsaur (il a écrit 6 livres qui sont des références dans la région), journaliste, homme de radio, a eu l'amabilité d'écrire de nombreux articles dans ce blog. Il écrit d'une plume alerte sur sa région natale et ses articles sont remarquables.

Voici la liste :






 

 

 




 

Présentation de l'auteur M. Robert Faure : cliquez ICI




Le Champsaur autrefois par Robert Faure:




1 / Souvenirs de "Pont du Fossé".  Cliquez ICI






2 / Le
musée paysan de Pont du Fossé . cliquez ICI




                                                       
                           3 / de Pont du Fossé à Jérusalem en moto 125 cm3 ( 1954 ) cliquez ICI
Rf 1006 


4 / « Rigaudons champsaurins : succès américains »  cliquez ICI

article de Gérard Dôle avec une introduction  de Robert Faure !.





5 / Les Champsaurins des Etats-Unis. cliquez ICI





 
6 / Et si les Champsaurins étaient des petits fils de rois. cliquez ICI





 

 

Gueydan Jean Pierre

7 / Jean Pierre Gueydan un homme exceptionnellement doué ! Cliquez ICI  ( article du 09/05/2010 )

 

 Né à Saint Bonnet en Champsaur, parti très jeune aux Etats Unis, il fit fortune la-bas. Un village porte aujourd'hui son nom.

 

 

 

 

 

 

 

  8 / Quand Louis XI régnait et randonnait dans le Champsaur  cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 9 / Quand les Champsaurins partaient en Chine .cliquez ICI

 




 




10 / Hannibal et la traversée du Champsaur cliquez ICI








11 /
Champsaur : la secte des Patarons .cliquez ICI






 



 

12 / Napoléon voulait un tableau du Champsaur dans son appartement cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

  13 / Quand Gap était colonisé par les Champsaurins cliquez ICI

 

 

 

 




14 / Le Champsaur à feu et à sang cliquez ICI






15 / Diaporama intitulé " Saint-jean Saint-Nicolas  autrefois " cliquez ICI








16 / Un diaporama résume l'ensemble des articles et des livres de Robert Faure
:
cliquez ICI


Pour lire l'ensemble des articles " Champsaur autrefois" en lecture descendante
: cliquez ICI
Un beau diaporama résume l'ensemble des articles et des livres de Robert Faure : cliquez ICI

 

 

Ocana vers Orcières R17 / Champsaur, territoire vélo  Cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

Robert Faure Photo 118 / Du Champsaur aux Amériques. Récit d'un émigrant : Honoré Faure (1901)    Cliquez ICI   ( nouveau : juillet 2010 )

 

 

 

 

 

 

 

Le Champsaur aujourd'hui




1 / La "Croisière Blanche" admirée et critiquée cliquez ICI





2/ Faut-il réintroduire l'ours dans le canton d'Orcières
 
cliquez ICI





3 / Champoléon retour du loup maison du berger cliquez ICI





4 / Statistiques sur la population Champsaurine cliquez ICI 







5 / Revue de presse sur le Champsaur
cliquez ICI





6 / Le Champsaurisme : une langue menacée de disparition.
cliquez ICI







7 / Conférence de Robert Faure donnée le 7 Aout 2009 à Orcières Merlette
Cliquez ICI









Orcières 48 / Orcières Merlette : les nouvelles attractions  Cliquez ICI
 






Sébastien Ogier 2
9 / Sébastien Ogier : sportif numéro UN du Champsaur.  Cliquez ICI
Nouvel article






Duc de Lesdiguières10 / Création du Champsaur. cliquez ICI

Le Duc de Lesdiguières et la création du Champsaur.( 400 ans en 2011 ).




 

 

 

 

groupe cousinade R

 

  11/ Les Champsaurins d'Argentine     Cliquez ICI 

 

M. Faure nous raconte le départ, vers 1870, d'une partie de sa famille  pour l'Argentine........comme de nombreux champsaurins l'ont fait par ailleurs pour les USA ou le Canada.

Grâce à internet, il a pu reprendre contact avec ses cousins argentins et il nous  raconte les retrouvailles des Faure à Buenos-Aires, en décembre 2010.

 

 

 

  musée départemental Gap

 

12 / Culture et patrimoine dans le Champsaur cliquez ICI 

 

  M. Faure nous donne son point de vue d'historien et de journaliste sur le musée départemental de Gap .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour lire l'ensemble des articles sur le "Champsaur aujourd'hui"   cliquez ICI
Un beau diaporama résume l'ensemble des articles et des livres de Robert Faure : cliquez ICI

 



.....d'autres personnes ont également écrit dans ce blog .....






M. Gérard Dôle .


Il est à la fois chercheur et auteur-compositeur-interprète (une vingtaine de disques) qui parcourt de concerts en concerts les villes américaines. Il vient de temps en temps en France et a chanté, entre autres, à Bobino.

Dans les tournées de Gérard Dôle, on peut entendre des rigodons champsaurins.


Gérard Dôle a eu l'extrême amabilité d'écrire un article sur les origines de sa musique. L'introduction de cet article a été faite par Robert Faure.
Pour le lire   cliquez ICI




 






 

 

 

 

 

Souvenirs d'un enfant breton arrivant pendant la guerre à Pont du Fossé.



  Jean Paul Clot Pont du Fossé

 

Chirurgien à la retraite, Jean Paul Clot qui a réalisé la première greffe du foie en France, nous raconte avec une fraîcheur étonnante son arrivée en pleine guerre dans le village de Pont du Fossé.

Il nous fait part de ses étonnements, nous raconte les mentalités de l'époque, les restrictions dues à la guerre,  .....et quelques bêtises relevant d'une grande imagination.

C'est à cette époque qu'il rencontre Robert Faure (l'enfant du pays) nouant avec lui une amitié qui demeure toujours, 70 ans plus tard ! 

 

Pour lire l'article  Cliquez ICI  

 

 

 

 

 

 

"Quebeuls" auteur de la bande dessiné "Les croquignard" 

 

 

croquignard

 

L'histoire se déroule dans les Hautes-Alpes

 

Tirée d'une histoire authentique, "Les Croquignard" retrace, en deux volumes, l'aventure de déserteurs italiens qui, durant la Première Guerre Mondiale, vont semer la terreur dans les Alpes, de part et d'autre de la frontière franco-italienne.

L'année 1917, pour les troupes alliées, est la plus terrible de la première guerre mondiale. Des déserteurs italiens se réfugient en France. Ils évolueront du petit larcin au crime sordide. Montagnards chevronnés et rusés, ils frappent sans relâche de part et d’autre de la frontière franco-italienne. Leurs têtes mises à prix et condamnés à la peine capitale, les Croquignard échapperont longtemps aux poursuites .

Voici leur épopée basée sur des faits authentiques.

 

 Pour lire  l'article  Cliquez ICI 

 

 

 

 

 

 

Marjorie Hoffmann


Les-Borels--Champoleon.JPGMarjorie nous fait découvrir de magnifiques clichés sur la vallée du Champsaur. Du talent....beaucoup de talents

Cliquez ICI


 

 

 

 

 

 

 

   

Association des amis du Château de Lesdiguières





Découvrez l'association du Château de Lesdiguières  , le date de la journée du Connétable ....devenez membre de l'association ....... 


Cliquez sur : http://lesdiguieres.over-blog.com
 



Photo du local de l'association dans le hameau de Lesdiguières, à deux pas du château .











M. François Servel nous raconte l'histoire de sa famille au Glaizil




Mr Servel a écrit trois articles intéressants sur sa famille au Glaizil avec pour support des documents exceptionnels en particulier le récit de la guerre de 1870 ( 46 pages) qui a retenu toute l'attention des historiens.




1/ Histoire de la ferme de la Chaup ( future colonie Timon David ).
Cliquez ICI

2 / L'histoire de la famille Servel au Glaizil  Cliquez ICI

3 / Guerre de 1870 racontée par Jean-Pierre Servel ( un document exceptionnel) Cliquez ICI












Un article sur les auteurs du blog .





Présentation des auteurs du blog . Cliquez ICI




Vous pouvez  laissez des commentaires ( en cliquant  sur commentaire en bas de la page )   ou  m'écrire  à l'adresse suivante : glaizil@hotmail.fr            

.

 

 

 

 

 

 

Voir les 0 commentaires
Par Lecourtier philippe

......un blog qui a mis 33 diaporamas en ligne sur "Youtube."

 

 

 

Diaporama sur la guerre de14-18  : il s'agit d'un montage  réalisé grâce à des photos et cartes postales appartenant à M. Robert Faure. Il retrace ( à travers l'histoire de son père) l'appel sous les drapeaux des jeunes champsaurins, leur départ, les lettres échangées avec leur famille, les terribles combats, les blessés et les morts ........et la joie du retour.  Cliquez ICI   (mis en ligne le 19 novembre 2013)  

 

 

Interview de 30 mn de Robert Faure  sur "Dici radio" sur son enfance, sa formation et son métier de journaliste, ses livres, son blog et ses découvertes sur son Champsaur ; pour découvrir  Cliquez ici

 

Les 20 ans de "La Fête du Terroir", une fête qui restitue les émotions, l'ambiance, l'environnement, les sons, l'affection d'une époque que beaucoup, à la recherche de leur identité, ne veulent pas oublier. Cliquez ici

 

Diaporama sur les bonheurs paysans (photos anciennes d'Albert Justin)Cliquez ICI

Robert Faure nous fait découvrir, à travers des photos anciennes d'Albert Justin, des moments de bonheurs paysans. Ces photos sont belles.

 

 

Diaporama de photos anciennes sur la vallée du Valgaudemar :   CLIQUEZ ICI

 

Diaporama de 7 mn sur la magnifique vallée de Champoléon. Ces photos ont été prise fin Août  Cliquez ICI

 

 

Diaporama de photos anciennes sur Saint Bonnet     cliquez ici  

Ces magnifiques photos anciennes font partie de la collection de M. Robert Faure. Il s'agit d'un témoignage  unique en son genre.......

 

FR3 interroge M. Robert Faure sur le duc de Lesdiguières Cliquez ICI

Au cours d'une séquence très intéressante de 7mn devant FR3 (1993), Robert Faure nous explique certains aspects de la vie du Duc de Lesdiguières.

 

Interview de M. Robert Faure par FR 3 en 1993  ( vous pouvez cliquer directement sur le titre) Il s'agit d'une séquence télévisée relativement longue que nous avons résumé en 15mn. M. Robert Faure y parle du Champsaur et du Duc de Lesdiguières (surtout dans la 2eme partie). M. Edouard Roux, ancien horloger de Saint Bonnet et historien par passion, nous donne également des explications sur le Château de Lesdiguières.

Cette séquence comporte également l'interview de M. Pierre-Yves Motte, et de Roland Bernard  qui nous parlent de leur fabrique de Yaourt à Saint Bonnet. ( Vidéo mise en ligne en Mars 2011)

 

 

Souvenirs d'Orcières avant l'arrivée du tourisme.  ( vous pouvez cliquer directement sur le titre ) Robert Faure nous propose  des clichés, dessins, lithos, et même des publicités.... sur le village d'Orcières et ses environs, qui datent du début du siècle. Ces documents sont exceptionnels. ( janvier 2011).

 

 

Magnifique Diaporama sur la vie paysanne avec des photos de Robert Manson. Cliquez ICI
 (décembre 2010) ( vous pouvez cliquer directement sur le titre ) Robert Faure, qui écrit très régulièrement dans ce blog, a recueilli il y a quelques années, de magnifiques photos réalisées par un professionnel et ami, Robert Manson. 
 Un chef d'oeuvre sur la vie paysanne.
 

 

 

Diaporama sur le village de Corps : 100 belles photos     (octobre 2010)   ( vous pouvez cliquer directement sur le titre ) Il s'agit d'un bon résumé de l'article sur le village de Corps que vous pouvez lire dans ce blog.

 

 

Explications sur la restauration de la maison de Mélanie Calvat dans le village de Corps   ( 6 septembre 2010 ) ( vous pouvez cliquer directement sur le titre ) Mélanie Calvat a été témoin en 1846 d'une apparition de la Sainte Vierge à la Salette ( avec Maximin Giraud). Sa maison natale à Corps, habitée jusqu'en 1984, menaçait d'écroulement. Il avait même été question un moment de la raser et de faire un parking sur son emplacement. L'association " la maison de mélanie" , a racheté la propriété et tout restauré. Ce petit film, fait spontanément lors d'une rencontre fin  Août 2010 avec le chef de chantier, explique bien la restauration.

 

Les éoliennes de Pellafol ( proche de Corps )   ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre ) Les éoliennes, qui se trouvent à côté du village de Corps, ont mis dix ans pour sortir de terre, tant les procédures ont été compliquées.

Cette belle vidéo ( datant de juillet 2010 ) les montrent vues d'hélicoptère. Vous avez également un article qui leurs est consacrées ( voir plus haut )

 

 

La fantastique descente du Col du Noyer ( tour de France 2010) le 14 juillet  ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre ) Ceux qui connaissent cette descente seront impressionnés par la séquence de l'A2.

 

 

Film récapitulatif sur  l'accident  d'avion survenu en 1950 dans l'Obiou  ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre ). Cette séquence de 10 mn qui aurait pû être beaucoup plus longue si nous n'avions pas été limités par "Youtube" , retrace à travers 3 films d'origine différente ( film d'Eric Boeuf, film de FR3 Ardennes, Film d'Images-plus) et un diaporama de photos d'époque ( 1950) le terrible accident d'avion survenu dans les Alpes Françaises pour des pélerins canadiens ( 51 ) revenant d'un pélerinage à Rome.
Nous remercions FR3 Ardennes et images-plus pour leur autorisation.



Diaporama sur le Champsaur  ( vous pouvez cliquez directement sur le titre ) très visité, ce diaporama  vous propose 8mn de voyage dans le Champsaur, guidées par Robert Faure, grand spécialiste de la région.


Saint Jean Saint Nicolas autrefois  ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre ) Robert Faure nous parle de son village natal ( 10mn ) à travers des photos exceptionnelles du siècle dernier.


 

( vous pouvez cliquer directement sur ce titre ) Ce diaporama est le plus visité avec près de 12000 passages en peu de temps et des internautes du Canada, des USA. Il s'agit d'un résumé de l'article du blog ( également très visité ).


Diaporama Le Glaizil ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Un bon résumé, en diaporama,  des photos que l'on retrouve dans les articles sur le Glaizil .


La Salette  ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
7 mn de belles photos ( hiver, été, intérieur des batiments...) résumé également de l'article du blog ( très visité )

 

 

 

Récital d'Orgue à La Salette .   ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )

Trois belles minutes au Sanctuaire en juin 2010.

 



Château de Saint Firmin en Valgaudemar ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Le plus nul des diaporamas.....et  pourtant très apprécié car la musique est sympa. Au départ il s'agissait juste d'une petite séquence de 40 secondes à usage personnel pour me souvenir du lieu ( je le fais très souvent ) . Puis je me suis pris au jeu de le mettre en ligne. Un jeune internaute l'a regardé 10 fois d'affilé.....j'imagine pour la musique.


Château de Lesdiguières . Vidéo très surprenante.......  ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Un autre diaporama amusant. La reconstitution numérique du chateau de Lesdiguières. J'avais gardé toutes les étapes de cette reconstitution . Il m'est venu l'idée d'accélérer le passage des différentes étapes . Je me suis retrouvé presque avec un film intéressant . La musique est également  "fait maison".
 

Château de Lesdiguières au Glaizil. ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Diaporama montrant l'ensemble des reconstitutions numériques qui ont été faites sur ce château. Il est visité régulièrement....mais sans plus.


Château de Saint Firmin en Valgaudemar ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Amusant . J'ai fait la même chose que pour le château de Lesdiguières à savoir la reconstitution accélérée du Château . Le premier jour de mise en ligne je crois qu'il y a eu 100 passages.....puis les choses se sont calmées.

   

Saint Firmin en Valgaudemar ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Diaporama reprenant les photos de l'article que vous avez plus haut.  3mn 43 de belles photos.


chauffayer ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Idem . Diaporama reprenant les photos de l'article que vous avez plus haut. Peu visité mais apprécié par les rares visiteurs.

saint bonnet en champsaur ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Idem . Diaporama reprenant les photos de l'article que vous avez plus haut.

 

 

Le Père Louis Laferrière retrace son itinéraire de Prêtre ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre ). Lors de la messe de ses 40 ans de sacerdoce, à Aix, le Père Laferrière a retracé son itinéraire. Ce document est exceptionnel car à ma connaissance c'est la première fois que le Père Louis se racontait un peu.  Cette vidéo a été réalisée par Bernard Costantini, ami du Père Laferrière. Ce document se retrouve dans ce blog, car le Père Louis a dirigé pendant 14 ans, au Glaizil, la colonie qui s'y trouvait.

 

Le Père Louis Laferrière. Sketch : "Dialogue entre le Père Louis et Dieu". ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre).

Après la messe, repas festif  avec tous les paroissiens et ce sketch qui a été tourné également par Bernard Costantini. (Sketch très sympa)

 

Film colonie du Glaizil de 1971 ( vous pouvez cliquer directement sur ce titre )
Ah, enfin un vrai film !  Mais attention de très mauvaise qualité. Il n'intéressera que les anciens de la colonie. Il m'a été envoyé par le dernier directeur de cette colonie, Mr Froment Berthou . Certains anciens se sont reconnus avec beaucoup d'émotion et de surprise......eh oui se voir 38 ans plus tard ça surprend.

 

Diaporama de toutes les photos de la colonie Timon David. Un vrai plaisir pour ceux qui connaissent la colonie Timon David . 6 mn de diaporama mis en ligne en mai 2010.

 

D'autres sujets sont abordés et vous pouvez cliquer sur les titres :  Ecole Sainte Jeanne d'Arc, Webcam direct de Gap ,  ....) vous pouvez également les retrouver en haut du Blog sur la gauche ( catégories ).

 

 

 

Quelques chiffres sur le site "Mémoire du Champsaur"

 

 

- 8000 passages en 2007,  

- 20.000 en 2008,

- 35.000 en 2009, 

- 100.000 visiteurs en avril 2010, soit en moyenne 150 à 250 passages tous les jours .

- 200.000 visiteurs le 14 mai 2011, (c'est à dire 100.000 visiteurs en 1 an).

- 300.000 visiteurs le 14 mai 2012

- 400.000 visiteurs le 23 avril 2013 

 

.....un autre chiffre étonnant : 700 passages la seule journée du 14 juillet 2010 (le tour de France passait dans la région ).

L'article le plus visité est celui celui du Pélerinage de ND de la Salette (j'en suis surpris), talonné par les articles de M. Robert Faure, ensuite la Résistance  39-45 dans le Champsaur,  et l'article sur l'accident d'avion contre l'Obiou en 1950.  

 

Depuis plusieurs mois ce site est classé régulièrement dans les 2000 meilleurs blogs de France ( Over-blog ) sur 40.000. Il a été cité à plusieurs reprises dans les journaux, ou sur internet pour son intérêt etc........J'arrête........

 

 

Pour revenir à l'acceuil général du blog   Cliquez ICI 

 

 

 
                                  

  Vous pouvez  laissez des commentaires ( en cliquant  sur commentaire en bas de la page )   ou  m'écrire  à l'adresse suivante : glaizil@hotmail.fr            

.

 

 

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Par Lecourtier philippe

 ...BIENVENUE AU GLAIZIL 

Le-Glaizil.jpg

 

     

 

Liste des articles sur Le Glaizil :

 

 

1 / Le Glaizil, photos actuelles : vous  y êtes

2 / Le hameau de Lesdiguières  (commune du Glaizil)  :  Cliquez ICI

3 / L'histoire du Glaizil en 13 points importants :  Cliquez ICI

4 /  Pour l'histoire du château de Lesdiguières : Cliquez ICI

5 / Pour la vie du Duc de Lesdiguières : Cliquez ICI

6 / Pour voir l'émission  de TF1 "Tous ensemble" tournée au Glaizil Cliquez ICI     

7 / Article sur la colonie Timon-David  (créée en 1953- ....) :  Cliquez ICI 

8 / Article sur la colonie d'Aix en Provence (1937-1972) :  Cliquez ICI 

 

 

 

 

J'aimerais vous faire découvrir Le Glaizil à travers des photos récentes, un peu sympas et colorées... .Le glaizil vu de loin dans la première partie. Le Glaizil et ses habitations dans la deuxième partie .

 

 

DSCN1564.JPG

Le Pic du Glaizil. Premier objectif de la journée, prendre de la hauteur en empruntant le chemin forestier, afin de voir le village dans son ensemble. 

 

.

.

DSCN1565.JPG  Belle montée à flanc de montagne.

 

..

.
.

  DSCN1570.JPG

Au 1er plan, la restauration de la ferme des "Gautier ".

.


Origine du nom "Glaizil":
 

L'origine de ce nom est incertaine. Il a d'ailleurs  changé à plusieurs reprises, tout en ayant la même consonance. Joseph  Roman dans le "dictionnaire archéologique   des Hautes Alpes" nous signale qu’au 8eme siècle le Glaizil est cité dans le testament d’ABBON, sous le nom de « GALISCUM ».

On retrouve le nom de "Glaysilium" en 1271.
Le village a aussi été appelé "Eglesia"  peut-être en lien avec la présence de l'église de Cluny. 
Le Glaizil est cité  en 1350  dans le compte des décimes sous le nom de "Glaisilio". Ce texte précise d'ailleurs que le village devait accueillir  les services d’un chapelain « capelanus de Glaisilio »

En 1750 la carte Cassini dénomme le village "Le Glézier".
Aujourd'hui l'éthymologie est peut-être donnée  par André Faure dans son livre "noms de Lieux" : Le nom du glaizil est dérivé du bas-latin "glitia" pour glaise ou argile.  

Personnellement je me demande si  tout simplement, selon les époques, les habitants ont  plutôt rapproché ce nom  de gleisa (bas latin) voulant dire église et à d'autres époques  de glitia (glaise), argile grisâtre bien présente au Glaizil.


.

 glaizil-trajet-route.jpg Le Glaizil au 1er plan (noté 1) , Les Amars ( noté 2), et au fond le hameau de Lesdiguières (noté3). Ces 3 groupes de maisons font partie de la commune du Glaizil.

 

Jusqu’à la construction de la voie royale  en 1786, de l'autre côté du Drac (route Napoléon actuelle), le Glaizil fut un lieu de passage important. C’était la voie principale Gap-Grenoble (notée en vert) qui passait par Corps, le Motty, le Pont Bernard, Lesdiguières, Lacoue, le Noyer, Poligny et St Bonnet. Cette voie a été construite sous le règne d'Auguste (43 avant JC ) et sous la houlette de Cottius. C'est pour ce motif qu'on l'appelait la voie "cottienne ".
 

Cette voie Gap-Glaizil-Grenoble explique :
- d'une part la construction d'une église importante dans le village  par  l'ordre de Cluny, point de départ d'une évangélisation de  la région.
- et d'autre part  la présence du Château de Lesdiguières qui contrôlait les passages.

.
.

 

 

glaizil.jpgL'église, le bar Gauthier. Vous avez quelques photos de l'intérieur de l'église un peu plus loin. 
. 

.

 

 

 DSCN1578.JPG

Les nouvelles constructions du Glaizil.
.

.

.

 

 DSCN1391.JPG

Le torrent à l'entrèe du village.

.

.
.

.
.

Pont-du-Glaizil.jpgCe torrent bien tranquille est parfois redoutable dans ses crues. Avez-vous remarqué sur la photo le deuxième petit pont 100m plus bas ?  Il s'agit en fait d'une chicane redoutable. L'eau de pluie arrivant du grand cirque qui se trouve 1000m plus haut  entraîne des montées brutales de débit. Des travaux importants ont été effectués par la commune dans les années 80.
Précision de M. Gauthier Pierre  "Le grand cirque, qui alimente le torrent du Glaizil, s'appelle Clapouze, "Clap"  signifiant  "pierre".

.
. 

 
.

 Glaizil.-Outil-agricole.jpg

Vestige du temps passé. Je pense que cet outil agricole a appartenu à Mr Gautier.
.
.

. 

 

 

DSCN6216.jpg

 Eglise construite en 1850. Le crépi vient d'être refait. Dommage, le jour où je suis passé, il était un peu tard. 

 

L'ordre de Cluny construisit  au Glaizil, au XIIe siècle, une église Romane, qui fut le point de départ d'une évangélisation de la région. A côté de cette église, l'Ordre construisit également une Tour de vigie. L'église a brulé au XIXem siècle et la tour a été détruite en 1960 car elle menaçait de s'écrouler. ( voir les photos plus loin de ce qui reste de cette tour). L'ancienne église de Cluny ayant brûlé, la nouvelle fut construite en 1850.

 

photo-ancienne-du-Glaizil.jpg

 Je pense, tout bonnement, que ce cliché est exceptionnel. Au centre de l'ovale, non seulement on distingue la tour de vigie, mais également l'ancienne église de Cluny du XIIeme siècle. Quant à l'église actuelle (1850) elle est bien repérable un peu plus à droite. Vous pouvez trouver un ensemble de photos anciennes sur le Glaizil en cliquant ICI 

 

 

 

.
.

DSCN1598.JPG

Je fais le tour de l'église par ce passage......mémorable pour les anciens colons.

 

 

 

 

Glaizil , son églisePhoto prise en avril 2011. Je découvre le résultats des  travaux  réalisés à l'intérieur de l'église. Les couleurs anciennes ont été reprises et le résultat est magnifique. En 2010 des travaux de mise "hors d'eaux" avaient déjà eu lieu.

 

 

 

eglise du Glaizil.......vraiment réussie !  L'entrée a été également refaite.

 

 

 

eglise-du-Glaizil-copie-1.jpg

Clichés comparatifs, pris avant et après les travaux. Cette église a vu passer pendant des années des centaines de jeunes de la colonie d'Aix-en-Provence.

Plus étonnant : Monseigneur Jean Eyraud né le 11 novembre 1880 au Glaizil, a été baptisé dans cette église. Il est décédé aux Etats Unis le 5 février 1968, en ayant laissé un souvenir extraordinaire auprès de ses paroissiens et dans son diocèse. Aux dires de tous, sa vie fut exemplaire et sa charité remarquable. Un procès de béatification a été ouvert le 3 novembre 2001 ( Nihil Obstat) !

J'ai écrit un article  très fouillé sur lui....qui d'ailleurs a été repris par le diocèse de Gap. Pour le lire Cliquez ICI 

 

 

 

Presbytere-eglise-du-Glaizil.jpgPresbytère de l'église. J'ai retrouvé les lieux comme je les avais connus il y a 50 ans. On remarquera l'escalier de la chaire qui n'attend plus que sa mise en place.




 Tour-du-Glaizil.jpg

Tour qui se trouve en haut du village. Vous trouverez son histoire dans le chapitre suivant.
.

L'histoire de cette tour est difficile à retracer. S'agissait-il d'une maison forte, d'une dépendance de l'église paroissiale (une sorte de presbytère ) ou encore d'un petit château ?   

Il est clair que cette propriété construite selon toute vraisemblance au XIIem ou XIIIem siècle a été sous la juridiction du Duc comme tout le Champsaur. Pour autant il n'est pas du tout prouvé que Lesdiguières en ait été propriétaire, mais plutôt l'évêque de Gap.

Les étages inférieurs étaient voûtés sur croisées d'ogives. Vers le XVem siècle probablement, cette tour a été enveloppée d'une enceinte plus étendue aujourd'hui totalement en ruine. On a trouvé dans ces ruines, au XIXem siècle, des monnaies des évêques de Valence.

;
;,

 Tour-du-Glaizil-2.jpgOn voit très bien sur ce cliché (zoom), la deuxième enceinte construite après la tour. Des travaux de terrassement et de recherches ont été effectués sur cette tour récemment par les propriétaires actuels. Mais la région a tout fait stopper, considérant qu'il ne fallait pas pour l'instant et dans ces conditions continuer les recherches ou les modifications du site.


Anecdote :

Une rumeur sans fondement  laissait entendre qu'un souterrain reliait cette tour au  chateau de Lesdiguières (distances 2 Km). Nous en avons parlé avec Mr Roux de St Bonnet, historien du Champsaur, qui a vite écarté cette hypothèse : impossible.

 

.
;

Jardin-original.jpgJardin original en haut du village.
.
.

.

  

Pic-du-Glaizil.jpgLe pic du Glaizil vu sous un angle inhabituel.

.
..

..

 

 

Vieux-chaillol.jpgLe " Vieux Chaillol " auréolé .

;
Une petite précision apportée par Mr Pierre Gautier  pour cette photo : " Il s'agit en fait du Banc du Peyron (pic de gauche) et Moussières (pic de droite). Mais, il est vrai que les habitants du Glaizil l'appellent communément le Vieux Chaillol qui en vérité est caché derrière ces deux sommets."

; 
 

  Cet article est en cours d'amélioration....( mai 2011) .

 

En haut du village,  une vue magnifique sur l'Olan. Au 1er plan les vestiges de la tour Romane.

;. 

.


;

Ce lieu est paisible ....et je décide de rester un moment pour avoir une autre luminosité.

 

 

 

 

.

Effectivement elle est venue. Le soir tombe. La fraicheur est là. La montagne prend un un autre relief.
;
;

 . 

.

 

Après ces photos extérieures au village, quelques photos des habitations..

;.

.

 

  Premier bâtiment en arrivant au Glaizil : la colonie Timon David, dite de " la Sainte Famille". Vous pouvez découvrir l'histoire de cette colonie et des batiments depuis 1908 (photos) en cliquant sur : http://glaizil.over-blog.com/categorie-1166150.html
.

.




 

 

1er-maison-glaizil.jpg
Juste en face de la colonie de " la Sainte famille", l'une des premières maisons du village.

.

. 

.

Cette maison qui paraît relativement récente, était déjà là dans les années 60 . Elle a été construite par M. Albert TEÏ et depuis, sa famille,  enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants en profitent.
M. Mathis Philip ( petit fils d'Albert Teï) m'écrit "Je garde de très bons souvenirs de mes vacances alpines dans cette maison.....!"

..

.
.

.

  ferme-gautier-600.jpg
La ferme de la famille Gautier.

 

 

 

 

A l'entrée du village. Dans les années 60, nous avions un moniteur ( Jean Marie Basso ) dont la famille  était propriétaire de cette maison.

.. 

.

. .
.

.

Maison de la Marraine  ( famille Gauthier ) , 2em batiment de la colonie d'Aix .Des travaux sont en cours ...

..

. 


.

Le 3em batiment de la colonie d'Aix en Provence acheté par le Père Laferrière en 1963 .La partie gauche a été construite en 1816 , avec une probable étable en bas et une grange en haut ( dortoir des jeunes) .La partie droite a été construite en 1906 ( Evariste Mathieu ) . En 1950 , il y avait un petit magasin , et enfin en 1960 l'infirmerie de la colonie .C'est une colonie de Nimes qui a racheté le bâtiment pour quelques années .Aujourd'hui c'est  Mr SARRAN et Mme Porthaud qui y habitent . Ils ont eu la gentillesse autour d'un café de m'expliquer longuement l'histoire de leur maison et ensuite de me la faire visiter . Un grand merci à eux . Je mettrai quelques photos de la grange et du refectoire , toujours avec ses voûtes , dans l'article sur les bâtiments de la colonie d'Aix en Provence .
..

.



..
.

L'autre entrée de cette maison .

..

. 


.

Au portail de la photo précédente , lorsqu'on se retourne à 180° degré , magnifique panorama sur l'Olan et la vallée du Valgaudemar .
.

. 

.
.

Mais avançons dans le village , en passant à gauche la mairie est à deux pas . Sur la droite la ferme de la famille Blanchard ......que l'on ne voit pas .
.

.




DSCN1393.JPG

    La ferme de la famille Blanchard sur la droite.

  
..
 
.

La mairie a été construite dans les années 75-80 . Elle a été déménagée en 2007 à l'emplacement de l'ancienne école . ( voir photo plus loin ) . Remarquez la montagne derrière la mairie et ce fameux cirque qui est en cause dans les brutales crues du torrent qui passe au Glaizil .
.

.

.

.

 

L'ancienne  Mairie

.
.


Juste à côté de la mairie , le premier bâtiment de la colonie d'Aix en Provence . Vous avez une photo ,dans ce blog , de la même maison en 1947 . Si j'ai bien compris ce sont des parisiens qui en sont propriètaires actuellement ......absents lors de mon passage .

 

.. .

.

.

.
.

La fameuse prairie de la colo qui se transforme en verger sympathique .
.

.

Photo aérienne du village. 

.
   

 

Le-Glaizil-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

.

J'ai reçu un mot très gentil de Jean-Marie et Betty Gambassi ( propriétaire de ce chalet ) pour retracer son histoire : " Nous avons acheté le terrain en 1970 à M. Gautier Gustave (dit Gautierond), propriétaire du bar Gautier sur la place de l'église. Il restait sur le terrain une vieille ruine de l'ancienne maison des parents de Monsieur Gautier, on l'appelait la "maison Briquet" (peut-être le nom de sa maman) Nous avons installé sur ce terrain, après l'avoir défriché, une grande caravane qui est restée installée jusqu'en 1991. Il y avait une grande table en bois devant et deux bancs, et un  auvent recouvert de cannes. Nous sommes venus passer de nombreuses vacances avec nos enfants, notre famille, nos amis.
En 1991 nous avons enfin construit ce chalet. Il est tellement intégré au paysage que vous dites l'avoir toujours vu. Vous vous trompez seulement de 30 ans (:-)
Nous avons bien-sûr continué à venir passer nos vacances au chalet. Depuis 1996 nous avons mis le chalet en location saisonnière, et l'été nous ne pouvons plus guère venir,  nous jonglons avec les dates quand le chalet est libre.
Pour louer le chalet, voici l'adresse mail  albertegambassi@sfr.fr  et le numéro de téléphone : 04 90 96 31 77

.

 

 

 

 

.
.

La maison précédente est juste à côté de l'église et du presbytère. 
    

.
.

Le pesbytère où logeait le personnel. Ce presbytère n'a jamais appartenu à la colonie, mais était prêté par le curé de la Paroisse pour rendre service au Père Laferrière. 
.

 

DSCN1604-r.jpg

Tout près de l'église, le Bar Gauthier. Il servait  à l'occasion de Mairie. Voici ce que nous en dit Jean-Marie Gambassi : "  Ce bar a fonctionné très longtemps avec 2 ou 3 clients habituels. Madame Rose Gautier tenait la cabine téléphonique du village, car dans les années 70 les gens n'avaient pas le téléphone, et par tous les temps elle allait à pieds chercher les gens qui recevaient des appels. Le monde a bien changé. Le jour des enterrements elle servait le café à toutes les femmes dans sa cuisine et les hommes restaient au bar.

En haut dans leur salle à manger se trouvait la mairie du village, Monsieur Gautier était au conseil municipal. Le maire était alors Joseph Garnier.

 

.
.

Les vestiges de la tour Romane  et de l'ancienne église ( ordre de Cluny : voir explications plus loin ) . L'église a brulé accidentellement au début du 19em siècle . La tour par contre a été détruite en 1960 car elle menaçait de s'écrouler ( voir photo dans l'article sur l'histoire du Glaizil )  .Il y a toutes chances pour que les fondations  de l'église soient encore en place et peut-être même une petite chapelle . Joseph Roman , au 19em siècle en parle , mais ses écrits ne sont pas explicites . Il serait vraiment intéressant de faire quelques fouilles .
.

.

. .

 

.
.

Nous arrivons en haut du village.
..

.

.

.

.
.

La vue est très belle. Ah , une question ! Le Glaizil est-il dans le Champsaur ou dans le Valgaudemar ? En voyant cette photo, on comprend que l'on est dans l'alignement parfait du Valgaudemar . Mais la vallée perpendiculaire c'est le Champsaur. Conclusion on est juste à la croisée des chemins. Officiellement on est dans le Valgaudemar.

Nous allons redescendre par la ferme des Jourdan .( voir origine de ce nom dans l'histoire du Glaizil ).
.

. .

.

..

.
.

Décidément ce monstre me poursuit ......Remarquez son ombre n'est pas du tout au même endroit qu'au début .
.

.

.

 

La dernière maison du village .Je redescends . 
.

  .

.

 

.
.

La ferme des "Jourdan" .

 

 

..

Quelques photos aériennes du Glaizil.
.

 

Photo-aerienne-du-Champsaur-copie-1.jpg

On repère bien le Pic du Glaizil et le village  (au dessus de la main du pilote). 

 

 

Photo-aerienne-vallee-Champsaur.jpgBelle photo de la vallée du Champsaur. En 1h30 de vol ULM (faites fin juin 2013)  j'ai fait 200 photos. Pour les voir  Cliquez ICI

 

 

photo aerienne glaizil

Nous avions de grosses turbulences et il était presque impossible de faire une photo correcte....surtout avec un zoom qui amplifie le phénomène. Cinq minutes plus tard du côté de Saint firmin nous étions obligés de faire demi tour pour des raisons de sécurité. Par contre j'ai pu faire de belles photos de Lesdiguières.

 
   
.

. .

.

 

 

 L'ancienne école qui va devenir sous peu la nouvelle Mairie .

  .

.

 

 

DIRECTION LESDIGUIERES   ( le hameau fait partie de la commune du Glaizil ) 

 

 

 

 

 

photo aerienne chateau Lesdiguières

Le château a été construit par François de Bonne, Duc de Lesdiguières en 1580, alors qu'il n'était qu'au début de sa longue carrière miltaire (décès à 83 ans). Il était alors chef des prostestants, mêlé aux querelles protestants-catholiques, et au coeur des problèmes internes au Dauphiné. Sa fortune commence à s'étoffer à la suite de pillages et de butins de guerre. Ce château fut sa première acquisition en quelque sorte, construit sur l'emplacement d'une maison forte familiale. Ce château fut témoin, sans nul doute de tractations concernant les luttes religieuses qui secouèrent le Dauphiné, et des guerres engagées plus tard contre le Duc de Savoie.  Le Château et ses dépendances occupent une surface de 14000m² dont 7000m² pour le chateau lui-même. Il devait être suffisamment vaste et important pour soutenir une attaque. Afin de trouver une telle surface, le duc expulsa les habitants qui s'y trouvaient, les invitant à s'installer plus loin, à l'emplacement du village actuel. On découvre dans cet évènement un des traits de caractère du duc de Lesdiguières.

Cinq cents ans plus tard, on comprend très bien la disposition du village. Les villageois expulsés se sont installés un peu plus loin. Mais ironie de l'histoire, le château fut incendié 60 ans après la mort de Lesdiguières par les soldats du Duc de Savoie flanqués sur les éboulis. Lesdiguières voulut cet emplacement à tout prix ....mais la position était indéfendable

 

 

 

 

Visite du Château

 

 

Mon intention était, en ce mois de Juillet,  après la visite du Glaizil,  de prendre avant tout des photos du château de Lesdiguières. Donc, comme au Glaizil, je décide de prendre un peu de hauteur. Mr et Mme Collin me donnent quelques conseils ......en particulier de faire attention à ce chemin escarpé, étroit, glissant qui monte au dessus du Château. Conseils bien suivis, car effectivement ce sentier n'est pas évident à prendre au delà d'un certain niveau. Je suis  obligé d'ailleurs de m'arrêter après 20 mn de marche, car des éboulis très fins ont éffacé  le chemin.

 

Première ferme rencontrée . 

.
.

 

On prend un peu de hauteur. Le hameau de Lesdiguières ( commune du Glaizil )

.
.




.

.... et les ruines du château de Lesdiguières apparaissent .

.
.
.




.... les yeux rivés sur le chemin escarpé ...et sur le pic du Glaizil , j'évalue les distances .Par ailleurs je suis surpris par la végétation . Il me semble qu'il y a une quarantaine d'années il n'y avait pas le moindre arbre . Mais peut-être je me trompe ...

.




.

.

La découverte du bâtiment principal . La chapelle est plus à droite .Sur le cliché suivant  on devine à quoi ressemblait le château . Il a été construit entre 1571 et 1580 .

.




Reconstitution numérique du Château de Lesdiguières que j'ai faite à partir de la gravure de 1830 .J'ai été moi-même surpris par la tournure que cela a pris . Je me suis basé sur les descriptions d'époque. Certains disent qu'il s'agissait plus d'une construction faite à l'ancienne  ou encore d'une maison forte, plutôt qu'un château  capable de soutenir le feu du canon .


 Ce château était  d'une austérité certaine, ce qui avait fait dire à l'Evêque de Gap, dans une lettre écrite au Roi , alors qu'il était très en colère contre Lesdiguières, qu'il s'agissait d'une forteresse imprenable sans le canon, ce qui permettait " à ce renard "
.de piller tout le Champsaur  en toute tranquillité .
Et pourtant quelques flêches enflammées en 1692 allumées par les mercenaires du Duc de Savoie ( 100 ans après la construction  du château ) y mirent le feu en quelques minutes et le détruisirent complètement et définitivement .


.
.

Si vous avez le temps d'aller voir  les photos qui se trouvent plus loin dans le blog , qui datent de 1900 et 1930, vous vous rendrez compte des injures du temps !! Le Conseil Général qui a racheté le Château en 2000 compte restaurer la Chapelle qui deviendrait  un lieu d'accueil pour les touristes,  un lieu d'information sur l'histoire de Lesdiguières .Les 2 portes ont déjà été restaurées , ainsi que le 1er pont levis

.

 

.

 

Reconstitution du chateau de Lesdiguières.  En 1691, un an avant sa destruction, le château devait être très ressemblant à cela . Aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est en remontant les murs de la photo précédente et en m'inspirant de temps en temps  de la maquette du château , que je suis arrivé à ma grande surprise à ce résultat. 
Cette reconstitution numérique,  rend le château un peu trop neuf
  .Je vais rajouté quelques ombres et de la végétation.  Il faut savoir que c'est par les fenêtres bien visibles ( côté montagne ) que les mercenaires du Duc de Savoie ont mis  le feu au château.




.
.

Sur la droite la chapelle construite un peu plus tardivement en 1604. Je suis très surpris par le mauvais état du château : au sol, il ne parait pas si dégradé....

.



.

 

Zoom sur la restauration de la porte.

.




.

Les éboulis deviennent dangereux. Je dois rebrousser chemin. Un dernier coup d'oeil sur la vallée.

.




.

Et retour sur mes pas. Au fond  "Aspres-les-corps"  et à priori "Le Motty" plus en avant.
.

. 

 

DSCN1730.JPG .
Descente agréable. Un coup d'oeil sur le Glaizil avant d'aller voir le château et sa restauration. 
.

. 

 

 

DSCN1667.JPG
Le château est là : visite guidée. Vous avez un article dans ce blog sur l'histoire du chateau.


.
 

 

.

DSCN1706.JPG .

Porte Nord  restaurée.
Il y avait beaucoup d'inpératifs pour prendre cette photo : du matériel de chantier à gauche et à droite, de multiples panneaux ........ On  y voit malgré tout des choses intéressantes. La porte sud en face qui permet d'évaluer la longueur du chateau  (chiffre exact : 130 m de long sur 65m de large ), et la restauration de la porte principale sur la droite. Du temps de Lesdiguières la route principale Grenoble -Gap passait par là , façon pour lui de controler les passages. Jusqu'à l'achat du château par le département en 2000, la départementale passait donc dans une propriété privée.

 

 

 


.

 

1 / Le Glaizil, photos actuelles : Cliquez ICI

2 / Le hameau de Lesdiguières (commune du Glaizil) : Cliquez ICI

3 / L'histoire du Glaizil en 13 points importants : Cliquez ICI

4 / Pour l'histoire du château de Lesdiguières : Cliquez ICI

5 / Pour la vie du Duc de Lesdiguières : Cliquez ICI

6 / Pour voir l'émission de TF1 "Tous ensemble" tournée au Glaizil Cliquez ICI

7 / Article sur la colonie Timon-David (créée en 1953- ....) : Cliquez ICI

8 / Article sur la colonie d'Aix en Provence (1937-1972) :  Cliquez ICI     

Si vous désirez revenir à l'accueil   Cliquez ICI   


  
 

Voir les 0 commentaires
Par lecourtier

CHATEAU DE LESDIGUIERES  ( SUITE )



La France pittoresque. Guide des richesses de France depuis 1999



.
.
.

DSCN1666.JPG

Porte Nord vue de l'autre côté . On se rend mieux compte des travaux de restauration . 
.

. .

 

 

vue-aerienne-chateau-couleurs.jpg La départementale au premier plan . La chapelle sur la gauche . A droite les quatre tours délimitant  la demeure de lesdiguières . Entre les deux , un petit pont . Voir photos plus  loin .
.

. 
.
Reconstitution numérique du Château  faite personnellement ( cliché initial du conseil général ).



.

DSCN1675.JPG
Restauration de la porte principale .
.

.

.
.

.

DSCN1450-copie-1.JPG

Les pierres sont préparées et taillées sur place . 
.
.
.
.

.
.

.
DSCN1671.JPG

Tour N° 6  , en assez bon état . De cette tour part un souterrain dont on ne connait pas la destination .Après quelques dizaines de mêtres , ce souterrain aux allures incertaines , descend brutalement en une sorte de puit et d'éboulis ......dangereux .On comprend que le Département est voulu mettre fin à ce genre de visites " sauvages" en achetant la proprièté en 2000 . Vous trouverez plus loin dans le blog , des photos de groupe de la colonie d'Aix-en Provence confirmant mes propos . Ceci dit , quels souvenirs ! Il est question que cette tour soit restaurée pour montrer aux visiteurs ce qu'était le château . Dans la même optique la chapelle devrait être également restaurée .



.. .
Reconstitution numérique de cette tour N° 6 : mine de rien beaucoup de travail .....et quelques découvertes intéressantes ( voire histoire du Château ) . On remarquera que les fenêtres sont basses et très accessibles .C'est ce qui a permis aux mercenaires du Duc de Savoie de mettre le feu à tout le Château en 1692.
Toutes les reconstitutions numériques ont été faites avec les moyens du bort ( paint ).Elles permettent de mieux réaliser ce qu'était le Château et pour moi de découvrir des choses intéressantes . 

.
DSCN1681.JPG


La chapelle a été le dernier batiment a être construit en 1604 . J'ai lu dans plusieurs documents qu'il était de meilleure facture que le reste du chateau avec des pierres d'angle qui lui ont permis de résister un peu mieux au temps . Il faut savoir que le château a été brulé 60 ans après la mort du Duc de Lesdiguières par les soldats du Duc de Savoie .Mais la chapelle et deux tours ont été épargnées . Initialement il ne s'agissait pas d'une chapelle mais d'un mausolée  et à la place de l'autel se trouvait un monument à sa gloire ( le mausolée à proprement parler ) . Mais lorsque le Duc est revenu dans l'église catholique, après avoir rencontré St François de Salles,  un autel a été construit . A cet effet l'ouverture du milieu a été condammée : l'avez-vous remarqué sur la photo ?
Il est question de restaurer cette chapelle pour en faire un lieu de visites .Derrière cette chapelle ( voir photo suivante ), la tour attenante contenait le caveau familial .

.

Reconstitution  numérique de la  chapelle ( perfectible d'ailleurs ) . J'ai d'autres reconstitutions en cours pour le château que je mettrai bientôt en ligne .

.

.

DSCN1697.JPG  

. La chapelle sous un autre angle . La tour N° 1 accolée , était d'une part le caveau familial et d'autre part  dans les étages supérieurs une tour de surveillance . Une porte d'accès s'ouvrait directement dans la chapelle . On voit en arrière plan le chemin que j'ai pris  pour faire les premières photos . On se rend compte sur ce cliché  que le château était difficilement défendable car dominé par la montagne .


Reconstitution numérique de la chapelle du château . On se rend compte que la tour de surveillance qui était accolée à la chapelle était vraiment petite, en tout cas beaucoup  plus petite que les quatre grosses tours qui délimitaient le logement de Lesdiguières .On remarquera les petites ouvertures qui donnaient un peu de lumière dans l'escalier . En sous-sol se trouvaient le caveau et ses huit places .
J'ai ajouté un toit sur cette tour . Il n'est pas certain qu'il ait existé . Où se mettaient les soldats pour surveiller ?
.

.
.

.;

. DSCN1680.JPG Tout proche de la chapelle , les ruines des écuries et  des habitations des familiers .
.

. .




DSCN1684.JPG
 

La chapelle est derrière moi , on découvre la Tour N°4 . Entre cette tour N°4 et la tour N°6 que nous avons vue un peu plus haut et que l'on voit en second plan , se trouvait une corniche de surveillance , au dessus du 3em étage .La tour N°4 et la N°3 ( cliché suivant ) qui se trouve sur sa gauche , côté montagne , délimitaient l'habitation de Lesdiguières .
.

.

.

.
DSCN1686.JPG

Tour N°3  côté montagne , tour de surveillance . Petit effet de perspective .....je vous rassure la tour est bien droite !  Toutes ces photos ont été prises avec un léger "zoom " pour ne prendre aucun risque .
.

.

.



DSCN1687.JPG

Le fameux petit pont entre les deux  tours . Je suis surpris par la bonne tenue des pierres de taille . Gamins c'était le terrain de jeux idéal ......sans avoir conscience du danger .
.

.

 

.
. DSCN1688-copie-1.JPG

 

Entre le pont au premier plan , et les ruines de la facade des appartements de Lesdiguières se trouvait la cour d'honneur . Au fond la tour N°6 où la tradition situe une petite prison et dessous le fameux souterrain dont nous avons parlé . Mais , parole tenue , je ne passe pas le pont comme on me l'a  demandé de ne pas aller plus loin  ( question sécurité ) . 
.

La journée du Connétable se déroule chaque année aux environs du 14 juillet  sur le site du Château . Pour des renseignements plus précis vous pouvez allez sur le blog de l'association à l'adresse suivante : http://lesdiguieres.over-blog.com 

..


  
     
Pour l'histoire du château de Lesdiguières : Cliquez ICI 
Pour lire l'article sur l'histoire du Glaizil : Cliquez ICI

Pour voir l'émission "Tous ensemble" tournée au Glaizil Cliquez ICI

Si vous désirez revenir à l'accueil Cliquez ICI

 .

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Par lecourtier

Le Glaizil en photos ( suite ) 
.

.

.

.

lesdigui--res-07-2007.jpg


Vue de 3/4 du cliché précédent et tour N°5 en arrière plan  .Dans cette tour se trouvait le bureau de Lesdiguières .Il y avait aménagé un accès dérobé pour aller dans les caves et accéder à un souterrain débouchant dans la fosse .
.

.

.
.



DSCN1691-copie-1.JPG .
En revenant sur mes pas , je découvre sur la tour N°4 du crépi .....imitant la pierre de taille .....rigolo .
.
.
..

.

.
..

 

Cliché sur la restauration de la porte principale . Je vais ressortir du château et aller voir la porte Sud après restauration .
.

.

..

DSCN1695.JPG
.Porte sud . Sur la droite , on devine le début de la tour N° 1 ( surveillance )


.
.
DSCN1694.JPG


Face à la porte principale , l'ancien potager du château, devenu aujourd'hui marécages ( dangereux aux dires des gens du village ) . Au tout premier plan le mur du château .

.

.


.
.
.
.Quelques photos du Hameau de Lesdiguières



DSCN1703.JPG

.Toujours le jardin potager . En construisant son chateau  sur l'emplacement d'une maison forte familiale , Lesdiguières avait besoin d'une surface importante . A cet  effet  , il chassa les villageois un peu plus loin . 400 ans plus tard , le village s'est développé de l'autre côté du marécage  . Voir photo aérienne plus loin . 






                                            Le local de l'association du château de Lesdiguières .
..

.


.

Belle demeure dans le hameau , juste à côté du Château .




..

.

DSCN1732.JPG
Une des maisons du hameau de Lesdiguières . 








Jolie ferme restaurée .Photo bucolique ....







Tout aussi sympathique .








Un peu plus loin dans le hameau .


.

.

.

. 

lesdigui--res-village-avion.jpg

Vue aérienne du Chateau de Lediguières et du hameau ( commune du Glaizil ).
.

.

..
.

.

vue-aerienne-chateau-dir-Glaizil.jpg  
...
On remarque sur cette photo , le jardin potager du château  et son marécage ( tache noire ) , le sentier à flanc de montagne qui m'a permis de faire les photos du début    .Ces deux photos aériennes sont tirés d'un fascicule édité par le "Conseil Général des Hautes Alpes " intitulé "sur les terres du Glaizil , l'empreinte de Lesdiguières" .

Vous pouvez trouver un ensemble de reconstitutions numériques du château de Lesdiguières (que j'ai faites moi-même),  en cliquant ICI . Certaines de ces photos ont été proposées à un concours organisé par l'association "Planète Champsaur", concernant le patrimoine du Champsaur. 

.

.


LES  ENVIRONS DU GLAIZIL

.

.
DSCN1376.JPG

Le rocher du Duc vu de la tour Romane du Glaizil .
La montagne du Faraud se termine au dessus du hameau de Lesdiguières par un rocher ayant la forme d'un buste , appelé la "dent du Faraud "  . Cette particularité a donné lieu à une petite histoire dans le village . On disait que rocher était le buste du "Duc de Lesdiguières" sculpté par trois prisonniers en échange de leur liberté accordée par le Duc . Je trouve cette histoire plus intéressante qu'il n'y paraît . Elle traduit la perception et le souvenir de dureté dont a fait preuve Lesdiguières , sa capacité a être magnanime de temps en temps , et en quelque sorte sa domination  sur  tout le Champsaur , à travers ce buste qui domine la vallée .
 
Une petite précision de Mr Gauthier Pierre ( 12 /2007 ) concernant le Rocher du Duc " ......le vrai nom est Pic de Chauvet. Chauvet voulant dire lieu dénudé."
 .

.

.

 

.
DSCN1413.JPG J'ai  un petit faible pour ce pylône que voulez-vous .... Souvenir d'enfance ( en 1960 il était déjà là ) . Mais quand même .......

. .

.

.

.

...

DSCN1408.JPG
Il fallait bien ......
.

.

.

.
.

.

DSCN1418.JPG
La " Tuile aux Loups ". Le jour de mon passage il y avait un "vide grenier" . Je me suis mis la tête à l'envers pour arriver à faire une photo qui ressemble à une photo . 
.
.
.
.
.

.

.
DSCN1419.JPG
La tuile au Loups ... Un ancien four .
.

.

. .
.

.
DSCN1749.JPG

  Le camping du Glaizil . Il a fermé après un gros glissement de terrain . Juste derrière le batiment , sur la droite on voit le vide . Quand je pense au nombre de fois où j'y suis passé , j'ai un petit frisson dans le dos .
.

 

.
.

.

camping-glaizil-600.jpg
Il m'était difficile de ne pas mettre cette carte postale du Camping à l'époque . Impressionnant !
J'ai reçu un mot très gentil ( juin 2008 ) de l'ancien propriétaire du lieu : " ...... je me suis occupé de ce camping avec mon père de 1968 à 1992  date à laquelle l'érosion a entrainé un gros glissement de terrain . Cela s'était déjà produit en 1922  .......Que de souvenirs pour moi !  Nous montions souvent le soir au Château avec les copains et copines du camping ....... La disparition du camping a emporté tout ces souvenirs  . Chaque année je remonte en famille voir les lieux , le coeur serré , revoyant l'emplacement de chaque tente et caravane ...et là , ça fait très mal ......On a certainement dû se renconter ".
Effectivement cela ne fait aucun doute  .

.

.

.

.
cabanon-G-600.jpg
Proche du Glaizil , une remise à outils qui a son charme .
.

.

.
.
.

 

.
Le Drac et la chaîne du Faraud . Les connaisseurs repèreront le pic du Glaizil .
.

.

.

.

.

. DSCN1479.JPG

Le Drac , domaine des pêcheurs .Mais prudence , car selon les périodes on peut le qualifier de torrent , à d'autres moments de rivière , et pendant les crues de petit fleuve . Alors  il emporte tout sur son passage (  on a dénombré des moulins , des constructions , un château  ...) et les Champsaurins le qualifiaient autrefois de Dragon . D'ailleurs , éthymologiquement , le nom de Drac vient de Dragon .


.

 

.


.
.

DSCN1477.JPG


Pic du Glaizil vu de 3/4 . Cette photo est intéressante car on voit un phénomène climatique très courant au dessus du Glaizil , à savoir des nuages qui tombent en rouleaux , par dessus la chaîne du Faraud .Quelqu'un m'expliquait que des masses d'air chaud et humide remontant  du Dévoluy ( derrière )  formaient des nuages juste sur la crête , pour retomber vers le Champsaur .

 

.

.

.

...

.

.La tuile aux loups  ( montée de Chauffayer : zoom )
.

.

.

.;

La chaine du Faraud vue de Chauffayer ..
.

.

.

.

.

zoom-sur-le-Glaizil.jpg Le Glaizil pris de Chauffayer ( 6Km )  avec un bon Zoom .
.

.

.

.

..

eglise-chauffayer-revue.jpg                                                                                      Chauffayer

   
.  

Vous pouvez voir la suite des photos sur Chauffayer en cliquant sur le lien suivant :
http://glaizil.over-blog.com/categorie-1251747.html
. Ma
Vous pouvez également voir le résumé de cet article en cliquant sur DIAPORAMA
.
Pour voir l'émission "Tous ensemble" tournée au Glaizil Cliquez ICI
Pour l'histoire du château de Lesdiguières : Cliquez ICI
Pour lire l'article sur l'histoire du Glaizil : Cliquez ICI

Pour voir l'émission "Tous ensemble" tournée au Glaizil Cliquez ICI

Pour revenir à l'Accueil cliquez ICI 

Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Par lecourtier

 

Découvrir le village du Glaizil à travers son histoire ....  

.


.

Pour l'émission TF1 "Tous ensemble" cliquez ICI

 

 

 

    glaizil-copie-1.jpg    Le village est à 910m d'altitude. Les premières traces du village remonte à l'époque Romaine. 

.
.     

 

En 1789 , il y avait 400 habitants

En 1889 , 307 habitants              

En 1962 , 115 habitants              

En 1968, 155 habitants               

En 1982 , 162 habitants .            

En 1990 , 169 habitants.             

En 1999 , 179 habitants.             


.
                                                                                                                 

TREIZE PETITS CHAPITRES
 
1- Origine du nom "Glaizil".
2Six cents ans de présence Romaine dans la région.
3- Le Glaizil étape importante sur la voie Romaine Gap-Grenoble.
4- La peste au Glaizil.
5- Des fantômes dans le château de Lesdiguières ?  
6- Le Glaizil et histoire du Champsaur.
7- L'horrible semaine de 1692 au Glaizil. Le  Château de Lesdiguières brulé 60 ans après sa mort
8-1788 la révolte dans le Dauphiné.
9- La Révolution Française au Glaizil.
10-La tour ronde qui domine Le glaizil.
11-Mort en Aout 1944 du jeune Mathieu Raymond du Glaizil, le dernier jour de combat.
12-La présence de l'ordre de Cluny  au Glaizil.
13-Le château de Lesdiguières.
 
Vous trouverez tous ces chapitres dans une lecture descendante.
.    
Pour le Château de Lesdiguières :  Cliquez ICI

Pour la vie du Duc de Lesdiguières :  Cliquez ICI 

 
 
1 / Origine du nom "Glaizil "

L'origine de ce nom est incertaine. Il a d'ailleurs changé à plusieurs reprises, tout en ayant la même consonance.
   
Au 8eme siècle : Joseph Roman dans le "dictionnaire archéologique des Hautes Alpes" nous signale qu’au 8eme siècle le Glaizil est cité dans le testament d’ABBON, sous le nom de « GALISCUM » .

Au 13eme siècle : on retrouve le nom de "Glaysilium" en 1271.

Le village a aussi été appelé "Eglesia" peut-être en lien avec la présence de l'église de Cluny.

Au 14eme siècle : le Glaizil est cité en 1350 dans le compte des décimes sous le nom de "Glaisilio". Ce texte précise d'ailleurs que le village devait accueillir les services d’un chapelain « capelanus de Glaisilio »
.
Il faut savoir que le Glaizil tout comme la Fare, Poligny, et le Noyer, fit partie du mandement de terre d’église, c'est-à-dire que l’évêque de Gap en était co-seigneur : le prélat avait un juge et un chapelain. L'évêque de Gap avait donc autorité sur les terres du Glaizil.

    Carte-Jaillot-1693.jpg Carte du géographe du roi, Jaillot datant de 1693. On a la surprise de découvrir un autre nom : " Egliexe", signifiant Eglise. Un petit sigle indique la présence d'une église et d'un clocher.


Au 18 eme siècle : la carte Cassini (1750) dénomme le village "Le Glézier".

Aujourd'hui l'éthymologie est peut-être donnée par André Faure dans son livre "noms de Lieux". Pour lui le nom du glaizil est dérivé du bas-latin "glitia" pour glaise ou argile.

Personnellement je me demande si tout simplement, selon les époques, les habitants ont plutôt rapproché ce nom de gleisa (bas latin) voulant dire église et à d'autres époques de glitia ( glaise ), argile grisâtre bien présente au Glaizil.
 
     
 

 2 / Six cents ans de présence Romaine dans la région.

Les Romains
franchirent les Alpes de – 135 à -125 avant Jésus Christ ( soit  dix ans d'invasion )  et  contrôlèrent rapidement  la région qu'ils rattachèrent à leur Province de Narbonnaise dans un premier temps puis à la Viennoise. Ce fut une période de grande stabilité pendant 600 ans ! .....certes sous le joug.
Cette situation demeura donc  jusqu’aux invasions barbares du Ve siècle après JC. 
Cette présence a été confirmée au Glaizil par la découverte en 1840, à environ 3 mètres de profondeur, de tombes romaines dans le cimetière actuel du Glaizil,  tombes en maçonnerie qui renfermaient des urnes de cendre.   
.

.  
   

cimetiere-Glaizil.jpgPhoto du cimetière du Glaizil datant des années 60 où ont été découvertes les urnes Romaines. On voit sur ce cliché les ruines de la tour Romane ( ordre de Cluny).

 
3 / Les Romains ont construit  la première  route  Gap-Grenoble : elle  passait  par Le Glaizil.

Jusqu’à la construction de la voie royale en 1786 ( de l'autre côté du Drac : route Napoléon actuelle), le Glaizil fut un lieu de passage important. C’était la voie principale Gap-Grenoble qui passait par Corps, le Motty, le Pont Bernard, Lesdiguières, Lacoue, le Noyer, Poligny et ST Bonnet. Cette voie a été construite sous le règne d'Auguste ( 43 avant JC) et sous la houlette de Cottius. C'est pour ce motif qu'on l'appelait la voie "cottienne ". A vrai dire cette route ne partait pas de Gap, qui n'existait pas, mais de Chorges.
La route du col Bayard actuelle ne fut construite qu'en 1786. Le col Bayard s'appelait alors le "Col de Saint Guigues ".

Cette voie Gap-Glaizil-Grenoble explique :
- d'une part la construction d'une église importante dans le village  par  l'ordre de Cluny, point de départ d'une évangélisation de  la région.
- et d'autre part  la présence du Château de Lesdiguières qui contrôlait les passages.

     
   

       ancienne-Route-royale-Grenoble-Gap.jpgL'ancienne route royale Grenoble-Gap (tracé rouge), passait par le château de Lesdiguières qui controlait tout. En vert, de l'autre côté de la vallée, le tracé actuel  de la route Napoléon.
    

Pont-Bernard.jpg Le Pont Bernard, construit par Lesdiguières pour enjamber le Drac entre son château et le Motty. La construction était très audacieuse pour l'époque.
   


4/ Le Glaizil et  la peste.

On dénombre cinq grandes pestes : 1347, 1585, 1630, 1668, 1720 !  A chaque fois ce fut une véritable  hécatombe.
La peste de 1347 à 1352, qui a touché toute l'Europe, semble avoir diminuer la population du  Champsaur de 76% !
Lors des autres pestes, des villages entiers furent rayés de la carte en particulier le village de Villard Mouren. Dans certains villages les survivants n'étaient pas assez nombreux pour enterrer leurs morts.
La peste de 1585 touche de plein fouet l'armée de Lesdiguières. Alors que le duc vient de piller la ville d'Embrun, voler son trésor, profaner la cathédrale et  fait beaucoup de morts au passage, la peste touche son armée. Mais rien ne l'arrête , les combats se poursuivent. Devant tous ces fléaux beaucoup  fuiront dans la montagne  pour éviter la peste .....et  Lesdiguières.
  
Qu'est-ce que la Peste Noire ? En deux mots, il s'agit d'une infection transmise par les rongeurs et en particulier par le rat. Une fois transmise à l'homme par morsure (plus rarement par  piqure de puce), la maladie évolue le plus souvent vers la mort en 8 jours. Sans traitement il y a 80% de morts. Le chiffre est frappant  puisqu'il rejoint le chiffre de 76% de morts dans le Champsaur que l'on peut donc considéré comme exact ! 
Ensuite la maladie se transmet d'homme à homme souvent par voie respiratoire (peste respiratoire).
   
Rats-et-peste-dans-le-Champsaur.jpg Certaines personnes ont  une peur instinctive des rats ou des rongeurs. A n'en pas douter, il s'agit d'un atavisme, d'un vieux réflexe remontant à l'époque de la peste...c'était salvateur à l'époque.

La Peste Noire qui a touché le Champsaur est une peste hémorragique. Les principaux symptômes :  fièvre très élevée, soif aigue, ganglions énormes et suppurants, altération foudroyante de l'état général, hémorragie mortelle en 8 jours.
En lisant certains articles sur la peste dans le Champsaur on reconnait bien tous ces symptômes mais  je ne voulais pas aborder la question uniquement  sous  cet angle voyeur.

Toutefois  trois exemples : cette épidémie entrainait  de véritables drames familiaux car les malades ne devaient plus être approchés. Ils étaient donc livrés à leur sort, délaissés pour éviter la contagion, abandonnés dans des souffrances terribles.....Deuxième exemple : je lisais dans un document ancien  que certains paysans du Champsaur creusaient eux-mêmes leur tombe et s'y allongeaient afin d'avoir une sépulture décente. Car pour les autres, faute de temps, ils étaient rapidement mis dans des fosses communes et dans des conditions qu'on ose à peine imaginer ( difficiles à rapporter dans ce blog). Dernier exemple :  la soif des malades était telle qu'ils se traînaient parfois jusqu'à la fontaîne la plus proche et on les retrouvait morts, la tête sous l'eau.... je passe.

Aujourd'hui la peste est traité par antibiotiques, sans trop de problème  ! 
Travaillant dans le milieu médical, je parlais récemment de cette fameuse peste dans le Champsaur à un collègue. Il me rappelait qu'il y avait eu quand même en 2012, 1000 morts environ par  cette infection, recensés surtout en Asie  (par l'intermédiaire des rongeurs de Bambous). Même en 2012 le diagnostic doit être fait le plus tôt possible et l'antibiothérapie vraiment adaptée sous peine de mort malgré tout.

 

 

 

5 / Des fantômes dans les ruines du château de Lesdiguières ?

Lorsqu'on découvre l'histoire de la région, on peut comprendre qu'au 18em siècle certaines personnes aient pu avoir des cauchemars, des angoisses et voir peut-être des fantômes dans ce château en ruines.

Voilà les faits (18e siècle) : certaines femmes (sic) affirmaient avoir vu de grandes ombres noires sur les murs du château en particulier près de la Chapelle (mausolée). D'autres affirmaient avoir vu le Duc de Lesdiguières en personne. Donc à l'époque beaucoup de familles du hameau recommandaient à leurs enfants de passer rapidement près de ce lieu (chapelle et caveau), sans tarder en particulier la nuit, car elles le qualifiaient de "hanté".

Plus moderne mais du même ordre : quelqu'un du village de St Bonnet me disait récemment que ce lieu était " chargé d'énergie et qu'il s'y passait des choses étranges". Je n'ai pas pu en savoir plus. Mais cela traduit, à mon avis, le souvenir encore très présent de Lesdiguières et de toutes ses exactions en ce lieu.

A moins que certains ne lisent trop Paolo Coelho .........

 

 

      chateau-fantomes.jpgDepuis cette histoire, je vois le Château de Lesdiguières sous un jour étrange.
     
 



6 / Le Glaizil, une terre ballottée pendant près de 1000 ans au grè des envahisseurs.

Entre la présence Romaine qui dura jusqu'au 5eme siècle  et Lesdiguières au 16eme siècle qui rétablit une certaine unité, le Dauphiné fut constamment balloté.

De - 125 à + 480 : 600 ans de présence romaine. La période est calme et prospère.

             

Au 5eme siècle les Alains et les Wisigoths envahissent la région et saccagent tout sur leur passage en particulier dans la vallée du Rhône. 

Au 9eme siècle : arrivent 
les Burgondes, qui n'étaient pas non plus du genre  tendres. La Burgondie   devient la part de Lothaire en 843 qui se délite avec le temps. Finalement une multitude de petits souverains de Provence et des Alpes vont se succéder, jetant le pays dans une grande confusion et instabilité.

Au 10eme, 11eme, 12eme siècle : le Champsaur est iclus dans le Saint Empire Germanique en 933  pendant  quelques décennies. Mais  après dissolution politique du Saint Empire,  la reprise du pouvoir se fait par la hiérarchie locale et féodale :
la maison d’Albon ( 1029- 1162 ), de Bourgogne ( 1162- 1281 ), et celle de La Tour du Pin ( 1281-1349 ). La région devient  « de facto » un fief autonome. La continuité du pouvoir passe par le titre de Dauphin. En effet Guigues IV d’Albon se faisait appeler «  Guigo Delphinus » …Pour ne pas rompre la continuité, ses successeurs se feront également dénommer « Dauphin » ( ou Delphin ).



Au 14eme siècle :   lorsque le Dauphin Humbert II (1344), sans héritier, cède ses possessions au roi de France Philippe le Valois il n’émet qu’une condition : que le fils aîné du Roi soit gouverneur du Dauphiné. D’où ce titre de Dauphin pour le fils du Roi de France.   

 
  Au 15eme siècle : en 1461 Louis XI rattache la région au Royaume de France. Le titre de Dauphin devient honorifique.
 
  Au 16eme siècle : cette nouvelle disposition aurait pu assurer au Dauphiné une certaine stabilité. Mais la France sombre dans les guerres de religion qui touchent de plein fouet la région.

Il revient au Duc de Lesdiguières (1543 -1626 ), après la période des guerres de religion, d’avoir rétabli l’ordre et la prospérité. Il est d’ailleurs surprenant de voir cet homme, si titré et honoré en son temps, ami proche d’Henri IV, être pratiquement méconnu aujourd’hui. Son rôle a été central pour la paix en France et dans le Dauphiné : nous le verrons dans le chapitre sur le Duc.

      

 7 / Pendant une semaine en 1692, le saccage de tout le Champsaur. 

 

Le Glaizil fut mis à  feu et à sang comme  tout le Champsaur. Le château de Lesdiguières qui se trouve sur la commune fut en grande partie brulé.


Du 29 Aout 1692 au 07 septembre, les mercenaires du Duc de Savoie, à vrai dire une horde de sauvages lombardo-germaniques, dirigés par un capitaine complètement fou, un dénommé Caprara, dévastèrent toute la région du Champsaur. Ils détruisirent systématiquement toutes les habitations, brulèrent le Château de Tallard, le Château de Lesdiguières. Eglises et chapelles furent profanées et pillées. Ils perpétrèrent massacres, viols, orgies, et gestes déments à l'égard de la population. Ils tuèrent le prêtre de St Bonnet. 
En 10 jours tout fut saccagé sans raison apparente : certes l'appât du gain  peut expliquer une partie de leurs méfaits  mais massacrer une population sans défense...Le Duc de Savoie se faisait alors soigné à Embrun et n'avait donné aucun ordre en ce sens, en tout cas c'est ce qu'il a prétendu ensuite. Beaucoup de documents  concernant le Champsaur furent perdus définitivement.
Ces vauriens savaient ce qu'ils faisaient : car  Louis XIV à cette période avait demandé à ses  garnisons de venir le rejoindre et  la région était donc sans défense.

Quoiqu'il en soit les Champsaurins eurent tout juste le temps de se réfugier dans la montagne.
Cette sombre épopée se termina au col de Cabre alors que cette soldatesque repartait avec un très lourd butin. Ils furent stopper net grâce à l'intervention du capitaine Catinat, de Phillis de la Charce femme très courageuse qui fut ensuite largement récompensée par Louis XIV et le Seigneur de Chauvac.
Le roi de France furieux d'apprendre ce qui venait de se passer somma le Duc de Savoie de s'expliquer. Ensuite il demanda à Vauban de fortifier Briançon et de bâtir Mont Dauphin pour la protection du royaume.


Le Champsaur mit plus d'un siècle pour se relever (le temps de recommencer à la Révolution ! ). Certaines choses furent irréparables...des familles  brisées, les 2 châteaux définitivement ruinés, des documents très anciens perdus .....

   

Duc-de-Savoie.jpgLe beau Duc de Savoie aurait mieux fait de veiller sur ses troupes. J'ai du mal à croire qu'il soit totalement innocent dans cette catastrophique semaine de 1692 !  La maison de Savoie n'avait-elle pas quelques rancunes à l'égard de cette vallée qui lui avait tenu tête grâce à Lesdiguières pendant tant et tant d'années. Alors qu'il se faisait soigner à Embrun, on peut donc supposer qu'il a laissé ses troupes se défouler ......mais ce n'est de ma part qu'une supposition. ( ! ? )

    
Quant au Château de Lesdiguières,  il n’en restera en 1692 que la conciergerie, quelques dépendances, et la chapelle. A partir de  ce moment, le temps accomplit son œuvre destructrice, aidé en cela par les habitants du village, qui dans leur besoin de pierres de taille, n’hésitaient à faire tomber deux ou trois toises de mur pour avoir la pierre qui leur convenait. Au moment de la Révolution, la destruction s'accéléra : chacun venait chercher ce qui lui convenait pour construire sa propre ferme, prenant pierres taillées, portes.... il y eut de tels débordements, inimaginables 10 ans plus tôt, que les autorités civiles s'en mélèrent pour y mettrent fin !  (voir l'histoire du château un peu plus loin) ou en
cliquant ICI


   
 

Chateau-Lesdiguieres.jpg
          

8/ En 1788 la révolte gronde dans tout le Dauphiné et une émeute violente secoue Grenoble. Donc après 160 ans de stabilité initiée par Lesdiguières et Henri IV, la royauté étant à bout de souffle, les membres des états du Dauphiné élisent des députés de Province et osent poser des questions très épineuses au pouvoir Parisien. Mais 1789 arrive et crée en quelque sorte l’union avec les autres régions dans la Révolution.  
.


9/ La révolution fut marquée au Glaizil par le saccage du Château de Lesdiguières ( ou  ce qui en restait depuis l'incendie de 1692 : voir plus loin le chapitre consacré à l'histoire du château).
Plus anecdotique, dans le village même, je le tiens d'une tradition orale, on planta dans la joie une haie de peupliers, à l'entrée du village juste après le pont, une  haie, lourde d'histoire, symbole de liberté.

    Glaizil-pretre.jpg
Photo de 1960 montrant sur la droite les peupliers plantés à la Révolution. Le père Marchand (si rangé...) ne se doutait pas qu'un jour sa photo servirait à parler de la Révolution Française !  Un peuplier vit environ 200 ans. Ces arbres ont été mal en point comme par hasard vers 2000 et ils ont été coupés.
  
Je viens de découvrir récemment un document ancien, surprenant
, concernant la révolution  française dans le Champsaur où il est question à plusieurs reprises du Glaizil. Ce ne fut  pas qu'un hymne à la fraternité et à la liberté : loin de là.  Je vous donne juste un exemple : le curé du Glaizil, Jean Bontoux, fut arrêté dans des conditions violentes, déporté à l'île de Ré où il mourut assez rapidement de faim et de mauvais traitements. La population du Glaizil ne fut pas non plus épargnée par la Terreur  et dut à plusieurs reprises se réfugier dans la montagne !  Donc, sous peu des précisions sur cette période sombre.....

          

10/ La tour ronde au coeur du village. 

 

 

Tour-du-Glaizil.jpgTour en ruine du petit château de Lesdiguières, au coeur du village du Glaizil. Photo de 1960.

 

 

 Son histoire est difficile à retracer. S'agissait-il d'une maison forte, d'une dépendance de l'église paroissiale (une sorte de presbytère) ou encore de vestiges d'un petit château ? 

Il est clair que cette propriété construite selon toute vraisemblance au XIIeme ou XIIIeme siècle  a été sous la juridiction du Duc comme tout le Champsaur. Pour autant il n'est pas du tout prouvé que Lesdiguières en ait été propriétaire, mais plutôt l'évêque de Gap.

Les étages inférieurs étaient voûtés sur croisées d'ogives. Vers le XVeme siècle probablement, cette tour a été enveloppée d'une enceinte plus étendue aujourd'hui totalement en ruine. On a trouvé dans ces ruines, au XIXeme siècle, des monnaies des évêques de Valence . 

  

     
Tour du Glaizil 2   Ce cliché récent pris avec un zoom puissant (hors propriété), montre bien la deuxième enceinte du XVe siècle.
.

Des travaux de terrassement et de recherches ont été effectués sur cette tour récemment par les propriétaires actuels. Mais la région a tout fait stopper considérant qu'il ne fallait pas pour l'instant et dans ces conditions continuer les recherches ou les modifications du site.

Une rumeur sans fondement (distances 2 Km) laissait entendre qu'un souterrain reliait cette tour au  chateau de Lesdiguières. Nous en avons parlé avec Mr Roux de St Bonnet, historien du Champsaur, qui a vite écarté cette hypothèse : impossible.

Curieusement il a été souvent question de souterrain pour le chateau de Lesdiguières. Par exemple une autre rumeur faisait état d'un passage secret qui passait sous le Drac ( 6 km au moins ! ) pour rejoindre le château de St Firmin. Pourquoi tant de rumeur ? A vrai dire ce chateau de Lesdiguières, nous le verrons plus loin, était très mal protégé, au pied de la montagne, vulnérable, si mal placé que l'on ne comprend pas pourquoi le Duc, si fin stratège militaire, l'a construit en cet endroit ! Les gens du coin ont toujours supposé (  et c'est probable mais sur une très courte distance) que le Duc de Lesdiguières avait tout prévu ......pour s'échapper en cas de nécessité.

 

 

      Glaizil-tour.jpgCette tour ronde du chateau en ruine, n’est pas à confondre avec la monumentale  tour carrée de l’église primitive qui se trouvait au centre du cimetière du Glaizil. (1960 ) 

 

      Tour du GlaizilPhoto récente.

.

 

 

11 /  Guerre 39-45. Le Glaizil perd un de ses jeunes résistants.

 

 

Le jeune Mathieu Raymond (FFI ) du Glaizil meurt au combat en Aout 1944, quelques heures avant la libération.

 

Monuments-aux-morts-Glaizil.jpg

 Le monument aux morts 14-18. Un seul mort au Glaizil en 1944 Mathieu Raymond, 22 ans (plaque en bas à droite).

 

 Voici comment les évènements se sont déroulés......ou plus exactement comment ils m'ont été racontés (sous toutes réserves....). Mathieu Raymond était au Glaizil lorsque les allemands quittaient Gap et passaient le col Bayard. Les combats étaient sérieux. Mathieu Raymond, alerté par le voisinage et par les tirs incessants, est parti à bicyclette (3 km environ pour arriver à la route Napoléon) et voir ce qui se passait. Il s'est retrouvé au milieu de la fusillade et des tirs (voulait-il rejoindre son groupe ?) et a été mortellement touché.   

 

Tout le monde est unanime pour reconnaître le travail énorme des FFI dans la remontée fulgurante des alliés après le débarquement de Provence. Il ne leurs a fallu que 8 jours entre le débarquement et leur entrée dans Grenoble. Les troupes blindées US Butler et le 11eme cuirassier du commandant Geyer ( FFI ) remontèrent  vers le Nord par la « route Napoléon » avec devant eux une route complètement dégagée.
Les allemands furent littéralement cernés à Vizille par les FFI. Ils se réfugièrent dans le château et ne rendirent les armes qu'à l'arrivée des américains. En effet  ils craignaient (en se rendant aux français) d'être tous exécutés par les FFI.

.
.
.     

Pour voir l'émission "Tous ensemble" tournée au Glaizil Cliquez ICI

Pour la vie du Duc de Lesdiguières : Cliquez ICI
Pour le Château de Lesdiguières : Cliquez ICI

Vous pouvez lire l'article sur la Résistance et la libération du Champsaur en cliquant ICI

 

Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Par lecourtier philippe
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés